Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 avril 2024

Kéo tomes 1,2,3

Les vacances approchent et les envies de lectures aussi. Alors que le tome 4 est sorti la semaine dernière, voici le rappel des trois premiers tomes de cette excellente série... A suivre 

 

tome4.jpeg

Lire la suite

Le Petit Poucet, c'est moi !

Cette merveille revient en poche cette semaine le 10 avril  ! Précipitez vous ❤️❤️❤️❤️❤️

 

71Ojya4kuHL._SL1122_.jpg

Quel bonheur de lire cet échange épistolaire, enlevé, plein de malice, d’à propos et de références. L’ogre et le petit poucet dans un petit jeu de chat et de la souris, de questions réponses qui se cherchent, se manquent, se taquinent et finissent vous savez comme certains otages par se trouver des points communs et de vrais arguments pour jamais ou presque se séparer.

Mais notre Poucet n’est pas tout à fait aveugle, ni tombé dans le panneau, il se doute bien que l’ogre même vieillissant n’est pas totalement stable ni possiblement recommandable. Les illustrations de Marie Caudry font un échos étonnant à cette malicieuse course poursuite avec un petit côté toile de Jouy et des personnages truculents et plein de malice et de bonheur comme s’ils jouaient eux aussi de la bonne histoire que nous raconte l’auteur.

Christophe Mauri dont on connaît le talent et la malice depuis Mathieu Hidalf, nous conte un petit poucet version grande classe, dépoussiéré et à mourir de rire !

Ce livre est génial ! Offrez le à vos enfants petits et grands et mieux encore lisez le en famille ou avec vos amis ! Bravo !

 

Jean-Luc

 

71Ojya4kuHL._SL1122_.jpg

 

Le Petit Poucet, c'est moi !

Christophe Mauri

Illustrations : Marie Caudry

Editions Casterman Jeunesse, 8-13 ans, 10 avril 2024,  9,90 €

 

25 mars 2024

Le Club du Calmar Géant, tome 1

Le 4 avril prochain sort le tome 3 en grand format et le tome 2 en folio junior. Lire Alex Bell c'est l'assurance d'un voyage extraordinaire : totalement indispensable ❤️❤️❤️❤️❤️

 

tome1GF.jpeg

 

Après les trois premiers tomes de la série le club de l’Ours Polaire, voici venu le temps de fréquenter (enfin il va falloir vous dépêcher pour en profiter) celui du Calmar Géant, club situé  au milieu de la mer Bleue Gélatineuse, sur l’île des Tortues. La héroïne de la  saga  est de nouveau une jeune fille (et ça on aime beaucoup) : Ursula. Son père  Harry Théodore  Williams est mort lors d’une expédition  quatre années  plut tôt . Sa mère  tout le monde  la croit morte mais elle lui rend  visite à chacun de ses anniversaires, et  cela fait partie de son secret, comme sa mèche bleue en  fait car Ursula est une sirène. Enfin à moitié  sirène, c’est son plus grand secret, personne au club ne le sait. D’autant que le club les considère   comme les ennemis héréditaires,  responsables de la disparition de  nombreux explorateurs  (accusations sans preuves aucunes). Elle  fait partie  des ingénieurs sous  la protection de Jonah Briggs son  vieux mentor dit  Vieux Joe qui vous le verrez en sait bien plus sur sa protégée qu’il ne veut bien le laisser paraître. On retrouve avec plaisir dans le premier  tiers du roman, cette ambiance agitée, avec des explorateurs surs d’eux, des règles hors d’âge  et toute une série de petites merveilles que  vous prendrez plaisir à découvrir. On peut bien évidemment lire  cette nouvelle  série sans avoir découvert la précédente, mais  se serait dommage quand même car beaucoup de choses y renvoient et permettent de faire le lien avec Stella Floccus Pearl grâce à qui les  autres  clubs acceptent désormais les femmes mais pas le Le Club du Calmar Géant  qui s’obstine à leur en refuser l’accès. Mais aussi  et surtout Scarlett  Sauvage de la  mystérieuse Société de l’Atlas  Fantôme  qui  est bien décidée à obtenir sa revanche.  Au  moment  où le Club du Calmar Géant  refuse de prendre partie   dans la lutte contre la Collectionneuse, elle va leur faire payer cher en les capturant dans une boule à neige. C’est  à ce moment que l’aventure accélère le  mouvement et que Ursula, Jay et Jenny  les jumeaux et Max l’inventeur de génie vont entrer en piste à bord du Poisson-Globe sous-marin qui  va les  entraîner  dans des aventures folles : des spécimens de fée  marine ; une  chorale  de concombres  chantants ; une conque  qui sert de courrier aquatique : l’aménagement de la grotte sous-marine    Ursula   et sa mère  se retrouvent avec des livres  magiques qui repoussent  l’eau de leurs pages et tout comme les meubles ne s’abîment pas  sous l’eau ; l’île des fées Girafes désertée par ses  habitantes ; l’île de Gilly qui va  vous  révéler son terrible secret ; la rencontre avec  une méduse géante  ; un hôtel fabuleux ;  des glaces magiques et délicieuses ; leur volonté  de sauver de sa boule à neige la cité de Pacifia avec sa merveilleuse bibliothèque et comme à l’habitude avec les romans  d’Alex Bell  une multitudes  de créatures, de détails, de  magie  et de surprises  en tout  genre. C’est formidable de retrouver cet univers, on s’y sent comme chez soit immédiatement et pourtant on arrive encore à  être émerveillé et à avoir  des surprises. Car tout n’est  pas si rose et paisible qu’il le semble dans  ces aventures, des risques, des disparitions,  des dangers,  des situations catastrophiques qui changent le cour de l’histoire  s’enchaînent. Un univers  foisonnant, des alliances, une amitié formidable entre  les jeunes  héros,  qui de nouveau raviront les fans et les nouveaux lecteurs. C’est  excellent et c’est à dévorer d’autant plus  que le tome 2 vient de sortir et qu’il est grand temps de partir à la rescousse de Jada, la petite  soeur de Max. 

 

Jean-Luc 

Lire la suite

11 mars 2024

Charamba hôtel pour chats

ils sont de retour la semaine prochaine alors d'un clic sur chaque couverture
on révise les épisodes précédents   ❤️❤️❤️❤️❤️

 

61YA5Flg5sL.jpeg

 

 

tome2.jpeg

 



71itaO-KQAL.jpg

 

 

L'invention de Hugo Cabret

Cette petite merveille d'histoire et d'illustrations est de retour en poche dès mercredi 13 mars chez Bayard Jeunesse. A redécouvrir et offrir encore et encore ❤️❤️❤️❤️❤️

 

invention de hugo cabret.jpeg

 

 

Plongez à la suite d’Hugo Cabret, découvrez sa vie, son passé, pourquoi il tient tant à l’automate de son père, comment il est devenu « apprenti gardien du temps ».  Sa rencontre avec Isabelle, son grand-père Papi Georges. Dans les méandres de la gare, dans l’envers du décor, retrouvez ce jeune garçon qui se bat pour survivre et va courageux ramener à la vie un vieux Monsieur perdu. Au fil de l’histoire, découvrez les liens qui les unissent et comment au final, le récit vous permettra de découvrir ou redécouvrir Goerges Méliès. Une histoire formidable, émouvante, où le réel le dispute au merveilleux, des illustrations fantastiques qui ont valu à Brian Selznick la médaille Caldecott 2007.

Un livre qu’on a aimé dès sa première parution et que nous vous invitions à redécouvrir de nouveau avec cette nouvelle édition. Un superbe cadeau.

 

Jean-Luc

 

invention de hugo cabret.jpeg

 

 

 

L'invention de Hugo Cabret ; Brian Selznick ; Traduit de l’anglais : Danièle Laruelle ; 
Editions Bayard Jeunesse, 13 mars 2024, 8,90 € 

 

 

Une fille en or

A l'occasion des jeux olympiques de Paris  si on revenait aux origines, lorsque les femmes firent leur première apparition dans les épreuves et devinrent des étoiles ! Découvrez le destin de Betty Robinson qui va marque l'histoire des jeux ! ❤️❤️❤️❤️ Il ressort cette semaine : profitez en 

 

618jQ1nP8hS.jpg

A partir d’une histoire vraie, Philipp Nessman nous entraine dans le vie de Betty Robinson cette jeune américaine décelée par son prof alors qu’elle pique une pointe pour attraper son train qui lui démarre sous le nez. Nous sommes au tournant du XXème siècle et à l’apparition des jeux olympiques. Pourtant alors que la guerre va menacer les derniers jeux de 1936 si symboliques, d’autres enjeux fondamentaux sont aussi en action. Les femmes, leur place dans la société, leur éducation, la vision qu’on les garçons de leur âges (leurs futures compagnons de route) de ces jeunes femmes.

Betty est née dans une famille d’immigrés irlandais, une bonne éducation, la petite dernière de la fratrie (deux soeurs plus grandes et déjà mariées) est douée pour tout ce qu’elle touche. Pourtant un jour alors qu’elle va rater son train, elle court et sa vie va basculer. Elle fera partie de ces premières femmes qui feront de l’athlétisme et deviendra championne olympique.

L’histoire de cette vie romancée par Philipp Nessmann est bluffante et impossible à lâcher. Elle montre les ouvertures d’une société, ceux qui lui ont donné sa chance, sa volonté de fer contre vents et marées et contre les accidents de la vie, la puissance de l’éducation et du respect de ses deux parents formidables qui (même s’ils ont souvent peur pour leur fille qui ne suit pas une voie classique) seront toujours à ses côtés…

Le roman dresse le portrait d’une société en évolution, les premiers jeux ouverts enfin aux femmes, la crise de 1929, (les champions américains qui se sont sélectionnés pour les jeux de 1936 devront pour certain payer leur voyage). Partout au fil de l’avancée de l’histoire l’auteur sait recréer l’ambiance de l'immeuble où vit la famille Robinson, de la confrontation entre Betty et les garçons lors d’entrainements de plus en plus hostiles, des stades surchauffés, des rues rendues laides et désespérées par la crise, de la claque monstrueuse reçu par Hitler et ses sbires lorsqu’un noir américain rafle des médailles à la barbe de ses athlètes aryens. Tout y est. Dès la première page qui nous fait prendre un peu d’avance sur l’histoire on sait qu’on va aimer Betty, respirer avec elle, courir, aimer et vivre. Un portrait d’une jeune athlète flamboyante, belle et solaire qu’on accompagne avec bonheur de la première à la dernière page.

Ce roman qui illustre le combat des femmes pour l’égalité dans le sport et dans la vie quotidienne aussi, est magistral. Sans fioritures, il sait recréer tout un monde disparu, mettre le doigt là où cela fait mal, mais sans moralisation excessive. Tout est en place, tout fonctionne comme si Nessmann avait assisté à tout cela et nous permettait d’en devenir les spectateurs.

Un roman magnifique sur une jeune femme forte et formidable qui est devenue l’une des premières championne olympique de l’histoire.

A signaler la sublime couverture due à François Roca, elle parle d’elle même.

 

Jean-Luc

 

618jQ1nP8hS.jpg

Une fille en or

Philipp Nessmann

Illustration de couverture  : François Roca

Editions Flammarion jeunesse, 9 juin 2021, 13,9 €

06 mars 2024

Mangaka tome 1

le tome 2 arrive ... Une histoire comme celle la, ne se raconte pas :
il faut lire cette nouvelle série de
Thibault Vermot ❤️❤️❤️❤️❤️

 

tome1.jpeg

 

Avant tout Tchernobyl, la tentative de sauvetage, la douleur, le ridicule des tenus des sauveteurs… 

Puis  Asuka, son nom qui s’écrit différemment en japonais et qui change de sens à chaque fois. Asuka qui voit dans le quotidien autant d’amorces d’histoires merveilleuses et les dessine. Elle a su très tôt qu’elle dessinerait des manga. 

Tchernobyl donc puis la famille Veda en vacances à 800 kilomètres d’Osaka au nord de Fukushima, bien après… 

Asuka, ses parents cadres dans un hôpital et son grand frère Sozuke qui lorsqu’elle lui demande si le lycée c’est difficile lui répond : cela dépend des choix que tu fais. 

Une dernière balade dans la campagne, une grotte, un sac, une poupée, le temps qui file, l’angoisse des parents, la soufflante de sa vie ou presque et le retour vers la vie quotidienne, le train qui file et si vite après l’entrée au lycée. 

Asuka a aussi ou avait une meilleure amie Hina avec qui elle devait écrire un manga de trente ou quarante tomes mais qui visiblement a passé l’été à changer, grandir et devenir une autre qui s’éloigne peu à peu de son amie. 

Commence alors une vie étonnante, violente par bien des aspects dans son lycée… Ses parents travaillent beaucoup mais sont quand même très attentifs et son père qui a bien compris que cette rentrée était difficile pour sa fille l’a inscrite à un concours prestigieux de Shonen  Jump. Alors comme dit Sozuke, il faut choisir, foncer, accepter le concours ou toujours renoncer. 

Ce premier tome de Mangaka est étonnant, il nous entraîne dans les rêves et la vie de cette désormais jeune lycéenne, pleine de talents et d’avenir. Une vie solitaire souvent, pour celle qui va devoir apprendre les codes, à se défendre tout en restant elle même. Des rencontres aussi, inquiétantes, étonnantes. Thibault  Vermot  nous invite dans univers à la fois familier, terriblement dépaysant comme peut l’être le Japon pour nous occidentaux et terrifiant aussi en invitant une part de fantastique et d’effroi dans le récit. Un premier tome qui montre très vite en puissance et qui vous rend accro avant d’avoir pu vous en rendre compte. Foncez pour découvrir le premier récit de cette série en quatre tomes dont le tome 2 vient de sortir. 

 

Jean-Luc

 

tome1.jpeg

 

Mangaka, tome 1 

Thibault Vermot

Illustrations : Marie Desnoyer 

Editions Casterman jeunesse, 3 janvier 2024, 12,90 €

 

tome2.jpeg

05 mars 2024

Les âmes de Chanteperdrix

Doux, fou et merveilleux, laissez vous emporter par  Les âmes de Chanteperdrix ❤️❤️❤️❤️

 

81psQs5WcDL._SL1500_.jpg

D’abord un très beau livre à la couverture au grain épais, soigné qui roule sous les doigts. Ensuite l’illustration de couverture belle et attractive tout comme les rabats magnifiques. 

Martin Soline et sa fille Joséphine sont en route pour Arfeuil-la-forêt leur nouveau lieu de résidence. Ils ont tout quitté suite au décès de la mère de Joséphine. A l’heure arrivée, là-haut dans le grenier, un certain Edouard, qui lisait tranquillement dans le grenier  où il s’est installé rejoint par la chouette Asphodèle, s’est interrompu dans son occupation habituelle. Albert est à la recherche de son frère, fantôme comme lui pour passer le Chemin blanc. Mais les choses sont compliquées, car ils doivent absolument éviter le groupe d’esprits mauvais dirigés par Nowère avec notamment les assassins des deux frères Ribaucourt et Mongueur.

Martin et Joséphine vont s’installer dans leur nouvelle maison de Chanteperdrix. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cela leur plait beaucoup plus qu’il ne s’y attendaient. Asphodèle et Edouard décident de communiquer d’abord avec Joséphine, puis lui de se montrer. La jeune fille est réceptive et va même être capable de voire Edouard sans prendre la fuite. Les deux inséparables vont alors lui confier une mission. 

On suit avec passion les différents chapitres qui alternent les principaux personnages et nous font peu à peu découvrir des peines enfuies, des secrets bien cachés. Il faut cependant faire vite car les esprits malveillants feront tout pour empêcher les âmes pures de sortir des limbes et de passer dans l’au-delà. La jeune Joséphine si sensible et son père forment un duo attachant et le monde des spectres et de leurs messagers est également très réussi. 

Une histoire, belle, surprenante sur les relations entre le monde des humains et celui des spectres et surtout sur la mort, la séparation et le droit à la rémission et à la vie qui toujours reprend ses droits. A partager. 

 

 

Jean-Luc 

 

81psQs5WcDL._SL1500_.jpg

Les âmes de Chanteperdrix 

Marie Tibi

Editions le grand jardin, 1 février 2024, 16,50 €

03 mars 2024

Professeur Goupil

Un renard seul et toute une histoire merveilleuse qui se construit au fil des pages, merveilleusement illustrées.
❤️❤️❤️❤️❤️

 

61TwCEZO5yL._SL1030_.jpg

 

Et si vous faisiez la connaissance du Professeur Goupil, un superbe renard dessiné par Anne Montel. Il vivait dans une immense propriété et avait la fâcheuse habitude de faire des expériences étranges qui donnaient la vie à des chaussons ou à des peluches. Mais, il était tellement habitué à être seul que tout ce monde et ce bruit lui devinrent rapidement insupportables… dans la deuxième histoire, il tomba amoureux et rivalisa d’imagination pour charmer sa belle. Dans la troisième, la belle Akiko  lasse d’attendre qu’il se décide part au bout du monde pour le forcer à prendre la route et à la rejoindre. Ainsi un renard seul, à l’esprit vagabond et affuté en quelques pages était devenu le plus heureux des hommes, entouré d’amis, de la plus belle des compagnes et de deux enfants merveilleux. Découvrez ces histoires formidables et leurs illustrations fines, inventives, emplies de détails créant des ambiances fabuleuses (l’une des dernières rappellera aux fans le vent dans les Saules). Découvrez la version audio grâce au QR code et les bonus goupilesques de la fin formidables eux aussi. On adore cette collection, son format, son cartonné, la qualité des histoires et des illustrations absolument indispensables. 

 

Jean-Luc 

 

61TwCEZO5yL._SL1030_.jpg

Professeur Goupil  

Loïc Clément

Illustrations : Anne Montel

Editions Little Urban, collection lire, écouter, rêver, 5 janvier 2024, 15,90 €

Le clan du chaudron, tome 3 : la chevalière des Marais puants.

Drôle, pétillant et le bonheur de retrouver une fine équipe ❤️❤️❤️❤️❤️

 

tome3.jpeg

Où l’on retrouve la joyeuse bande d’amis, une princesse avec une licorne, un petit troll capable d’absorber la lumière, deux soeurs filles de sorcière et un chat noir étonnant. 

Lorsque deux rois se lancent un défi, il y a juste un souci le roi Edgar n’a pas de fils mais une fille la jeune myrtille qui apprécie moyennement qu’on ne la prenne pas au sérieux. Pourtant son père veut faire appel à ses meilleurs chevaliers pour répondre au défi de l’autre roi. Mais  catastrophe les selles de leurs chevaux ont disparu. En menant leur enquête, les amis vont devoir se rendre dans les marais puants où ils rencontrent Antonin le maître des feux follets qui fait surgir des marais une drôle d’armure qui va permettre à Myrtille de participer au défi. Une nouvelle aventure drôle et pétillante avec des illustrations toujours aussi belles et réussies. On attend la suite avec impatience. 

 

Jean-Luc 

 

tome3.jpeg

Le clan du chaudron, tome 3 : la chevalière des  Marais puants.

David Bry

Illustrations : Jérôme Pélissier

Editions Nathan jeunesse, collection premiers romans, dès 9 ans, 11 janvier 2024, 7,90 €

Farandoles

Délicieusement drôle et illustré avec bonheur ❤️❤️❤️❤️❤️

 

61tXuCry0JL._SL1031_.jpg

Quatre saisons pour rencontrer en hiver un petit cheval de cirque merveilleusement doué qui sème le bonheur tout autour de lui ; suivre le jeune Barnaby au printemps lors d’un voyage unique aux arrêts multiples le long de la rivière jusqu’à Bois-Joli le temps de compter jusqu’à dix et de revenir tranquillement dans l’autre sens ; en été se laisser emporter par le jeune Charivari et  sa bonne humeur contagieuse et dansante pour aller visiter ses grands-parents ; enfin pour l’automne, quelle idée étrange de construire une arche qui finalement servira à tout autre chose. A la fin des bonus (quiz, labyrinthe, jeux de mots …) . Un album avec quatre histoires pleines de vie et à la bonne humeur contagieuse aux illustrations de Quentin Blake  absolument merveilleuse, transportant le lecteur dans un autre monde. Avec en plus une version audio inclus : il suffit de scanner le QR code. 

Un petit livre d’histoires cartonné au format carré absolument formidable à se procurer et savourer de toute urgence. 

 

Jean-Luc 

 

61tXuCry0JL._SL1031_.jpg

Farandoles 

John Yeoman

Illustrations : Quentin Blake 

Editions Little Urban, collection lire, écouter, rêver,  5 janvier 2024, 15,90 €

Ruth Fielding Orpheline

Une jeune orpheline qui va devoir s'imposer dans un monde hostile et inconnu
❤️❤️❤️❤️❤️

 

813zxBEd1OL._SL1500_.jpg

 

Où l’on retrouve la sororité des Vintage Sisters avec Ruth Fieldding, jeune orpheline de 13 ans qui rêve de cinéma en 1913. 

Après avoir tout perdu et abandonné ses dernières connaissances, Ruth se rend dans la ville de Cheslow pour retrouver un oncle inconnu. Elle rejoint en fait celui qui est son grand oncle James Alonzo Potter qui est le propriétaire d’une maison un peu à l’écart de la ville : Red Mill. Mais encore faut-il arriver à la gare, car brusquement le train s’arrête car il y a un chien en travers des voies et avec un morceau de tissu sur lequel il est écrit en rouge avec du sang : au secours. Le problème est qu’en plus le chien est celui de Tom Carmeron, fils du richissime Macy Cameron. Lorsqu’on retrouve le jeune garçon quasiment inanimé quelques temps plus tard, il murmure le nom de l’oncle de Ruth et le désigne comme responsable de quelque chose. 

L’arrivée de Ruth ne va pas passer inaperçue. Son oncle a une drôle de réputation et certains individus semble ne pas lui vouloir que du bien. Ruth mène à ses côtés une vie simple et pauvre, persuadée que ses rêves de faire des études, d’être éduquée et de plus tard faire du cinéma, ne se concrétiseront jamais. 

On aime l’ambiance de cette première aventure de la jeune Ruth Fielding et de ses nouveaux amis qui emporte le lecteur sans qu’il puisse arrêter sa lecture. Une aventure qui parle d’une jeune orpheline qui peu à peu va prendre en main son destin et croire en ses possibilités, elle qui va devoir faire ses preuves en tant que femme.  Un deuxième volume de cette collection des éditions Novel très réussi et à découvrir. 

 

Jean-Luc 

 

813zxBEd1OL._SL1500_.jpg

Ruth Fielding Orpheline  

Alice B. Emerson

Traduit de l’anglais : Mireille Pierre 

Illustrations : Berries & Peper

Editions Novel, 24 janvier 2024, 12,90 €

Laïka, chienne cosmonaute

La conquête et la course à l'espace à la fin années 1950 comme si vous y étiez
❤️❤️❤️❤️❤️

 

71cCz91k2yL._SL1240_.jpg

 

 Dans cette histoire étonnante et formidable vous rencontrerez des personnages qui ont appartenu à l’Histoire (et dont l’existence et la vie est rapportée dans l’annexe qui clôture le roman et d’autres comme Igor (le héros principal) et Anton qui eux ont été inventés pour nous raconter l’épopée formidable d’un des épisodes de la course à l’espace en pleine Guerre froide entre Etats-Unis et URSS. 

Igor jeune soviétique vit avec son père Nicolaï fabricant de poix et découvre un jour en rentrant de la forêt une jeune chienne bien mal en point. Il va l’adopter et la remettre en forme et l’appeler Laïka. 

Pourtant un jour, alors qu’une fois de plus l’animal lui a échappé, et qu’il la cherche partout, elle va être prise par les services secrets et Igor en voulant la sauver va être entrainé avec elle vers la Cité des Etoiles, lieu secret et très surveillé dont on ne peut s’échapper aussi facilement (on est en URSS sous Khrouchtchev). 

Là Igor et sa chienne nous font pénétrer dans l’intimité de la préparation du lancement qui fera de l’URSS un précurseur de l’envoi d’être vivant dans l’espace. Laïka va être sélectionnée à la grand inquiétude de son jeune maître. 

C’est absolument passionnant, on entre dans l’histoire de manière anodine et puis peu à peu la tension monte, les  mois filent sous nos yeux et on a l’impression d’y être et de participer à la rivalité entre les deux camps, tant l’enthousiasme et la propagande des soviétiques est intense. 

Les personnages fictifs tiennent pleinement leur rôle et nous permettent ainsi de toucher du doigt un moment important de recherche scientifique auprès de Laïka et de son destin si particulier et terrible. 

Un excellent roman pour les juniors, pour leur faire découvrir un pan de notre histoire, une héroïne animalière (bien malgré elle) et des lieux, moments, personnages hauts en couleur et formidables. A noter l’excellent dossier à la fin sur ce qui est vrai et ce qui a été inventé  qui nous donne de très nombreuses informations : passionnant également. 

A offrir et faire découvrir sans hésiter une seule seconde. 

 

Jean-Luc 

 

71cCz91k2yL._SL1240_.jpg

 

 

Laïka, chienne cosmonaute 

Anne Pouget 

Illustration de couverture : Cécile Bidault 

Editions Casterman jeunesse, héros incroyables mais vrais, 21 février 2024,  8,90 €

02 mars 2024

Cora et sa voiture

Une jeune femme étonnante et pleine de ressources dans un monde d'hommes, mais qui sait s'imposer
❤️❤️❤️❤️❤️

 

61GY4CL78GL._SL1500_.jpg

Cora Kimball, 16 ans, vit aux Etats-Unis. Elle rêve d’évasion et de voiture notamment de la célèbre Ford Model T qui vient de sortir. Sous la surveillance souriante et bienveillante de son grand frère Jack elle mène une vie de jeune fille indépendante avec ses amies. Pourtant le premier jour où elle prend sa nouvelle voiture, une Tornade, elle manque de finir dans le décor. 

Au fil des pages on fait connaissance d’Edward Foster, les jumelles ses meilleurs amies et d’autres encore. 

On aime l’atmosphère de mystère autour des plans de la fameuse Ford, les courses de voitures, les rivalités industrielles, les mesquineries sociales bien dessinées, l’amitié … On aime ce roman au format très agréable, à la couverture belle et brillante cartonnée, les illustrations intérieures. On apprécie surtout l’histoire de cette jeune adolescente passionnée qui nous entraîne à sa suite dans une aventure pétillante et diablement féministe. A découvrir et dévorer sans hésitations. 

 

Jean-Luc 

 

61GY4CL78GL._SL1500_.jpg

Cora et sa voiture  

Margaret Penrose

Traduit de l’anglais : Mireille Pierre

Illustrations : Marlène Merveilleux 

Editions Novel, 24 janvier 2024, 12,90 €

01 mars 2024

Tenebria, tome 2 : les créatures de Sombrelune

Un tome 2 ébouriffant à dévorer avant le tome 3 qui vient de rejoindre les rayons de votre librairie préférée.
❤️❤️❤️❤️❤️

 

tome2.jpeg

 

 

Un tome 2 où l’on retrouve Cassandra la vampire, Valentin le fantôme, Jack le squelette et Oliver le démon. Les quatre jeunes monstres vivent dans ce tome 2 deux nouvelles aventures : Des fantômes à la fête  et  Bob le Blob. 

Dans la première aventure, cela fait six mois que leurs parents les ont laissé à Tenebria pour faire leur tour du monde.  Pas question de passer à côté de cela : il faut faire une fête. Mais très vite les préparatifs tournent à l’affrontement quand les fantômes de la famille de Valentin ne sont pas invités. Alors une fête concurrente s’organise. Valentin va se retrouver pris au piège entre ses deux familles : celle des fantômes et ses amis les petits monstres. Mais à ce petit jeu de celui qui fera le plus de bruit, ils ont provoqué un petit problème : ils ont réveillé les terribles Choses-du-Dessous…

Dans la deuxième aventure, c’est le retour de Bob le Blob qui revient du Japon en véritable super star. Cela provoque des jalousie et les amis sont éjectés du bus par le chauffeur furieux, juste avant que le véhicule soit heurté violemment par un Jugernaut. Le problème c’est que tout le monde dans le bus est paralysé par les pouvoirs de la chose. La seule solution, c’est d’aller à Noirville pour les sauver, parce que le sort peut durer dix jours ou dix ans, impossible de le savoir. Rencontre avec un Yéti à cour de piles LR14, un toboggan géant pour rejoindre la ville, un labyrinthe de jeux terrifiant et un roi enfant pour dénouer l’énigme. 

Deux histoires folles, pleines de créatures étranges, d’amis qui s’en donnent à coeur joie et qui nous entraînent dans leurs aventures formidables. A dévorer. La suite est déjà là et les illustrations sont toujours aussi géniales. 

 

Jean-Luc 

 

Tenebria, tome 2 : les créatures de Sombrelune 

Fabrice Colin

Illustrations : Gérald Guerlais

Editions Flammarion jeunesse, 8-10 ans, 4 octobre 2023, 11,95 €

 

tome2.jpeg

 

clic pour le tome 1 caché ... 

Lire la suite

Les aventures de moi-même, journal de ma manif , tome 3

 « C’est un péché de se traire quand il est de votre devoir de protester » (Note de l’auteur : ça c’est d’Abraham Lincoln (16ème président des Etats-Unisà. J’ai rien à ajouter) ❤️❤️❤️❤️❤️

 

71nowx28ggL._SL1181_.jpg

 

V ous avez aimé le mauvais esprit, ce petit air de ne pas y toucher, les illustrations qui tombent pile, des deux premiers, vous allez forcément adorer et adopter le troisième titre de la série.  C’est la catastrophe. Le terrain sur lequel les garçons on l’habitude d’aller jouer va être transformé en supermarché. Ce samedi là, quand ils sont arrivés, il y avait un grand panneau annonçant la nouvelle et les futures opérations. Laissez faire ? Pas vraiment dans l’état d’esprit de cette bande de chenapans que nous aimons tant. 

Alor ça chauffe là haut, les idées fusent et ils finissent par se faire prendre par le directeur qui contre toute attente va les aider et mobiliser les adultes pour réussir une super manif, et tenter de sauver l’espace vert. 

C’est frais, mouvementé, drôle, on adore ces listes qui n’en finissent pas de surgir de ce qu’il y à faire ou non, et bien évidemment, les illustrations. 

Pour éveiller la conscience des juniors ou tout simplement leur faire passer un excellent moment, c’est la série qu’il leur faut. 

 

Jean-Luc 

 

71nowx28ggL._SL1181_.jpg

 

Les aventures de moi-même, journal de ma manif , tome 3

Charly Delaware

Illustrations : Ronan Badel 

Editions Flammarion Jeunesse, dès 9 ans, 17 janvier 2024, 12,50 €

 

le tome 2 est là d'un clic sur le visuel 

 

tome1.jpeg

Les aventures de moi-même, journal du grand grand amour, tome 2

« Je m’appelle Gaspard, j’ai 10 ans et l’amour ça m’intéresse vraiment pas. J’ai autre chose à faire de ma vie. Comme quoi ? Plein de choses ». le ton est donné ! Vous allez adorer ! ❤️❤️❤️❤️❤️

 

tome1.jpeg

Quand Gaspard fait cette remarque, c’est qu’il est déjà trop tard. Il est jeudi et il est en train de tomber amoureux. Alors il se pose pleine de questions, subit les moqueries de ses potes face à son air figé quand il rencontre Julia et les illustrations géniales nous embarquent pour donner vie aussi à tout ce qui lui passe par la tête, quitte à être traité de misogyne même si comme il l’explique drôlement, cela n’est pas possible dans son cas. Alors, il essaye d’échapper à la réalité mais rien n’y fait. Les jours passent et malgré toutes les tentatives, il est totalement amoureux. Vont suivre alors les conseils des parents, les tentatives infructueuses, l’humour débile et vachard des deux côtés jusqu’au final éblouissant. 

Tout y passe, le texte est totalement savoureux, les illustrations, les apartés totalement juste et évidents. Tout sonne juste et tout fonctionne. Les illustrations de Ronan Badel ajoute cette pincée de malice et de douceur juste ce qu’il faut de nécessaire pour que cela ne soit pas cul-cul la praline. Essentiel pour tous les amoureux ou les futurs amoureux. 

 

Jean-Luc 

 

tome1.jpeg

 

 

 

Les aventures de moi-même, journal du grand grand  amour, tome 2 

Charly Delaware

Illustrations : Ronan Badel 

Editions Flammarion Jeunesse, dès 9 ans, 12 octobre 2022, 11,50 €

Noonah, fille du grand nord

Coup de coeur d'Amandine et de son équipe ❤️❤️❤️❤️❤️

 

719jM7I5BXL._SL1151_.jpg

C’est un voyage de découverte au fil des quatre saisons que Pierre Gemme en merveilleux conteur nous propose de découvrir le grand Nord. 

Lorsque vous ferez la connaissance de Noonah sur la banquise dans un village Inuit, c’est le premier jour du printemps et le soleil se lève. Enfin, il est de retour et les hommes brulent de partir chasser, mais pourtant le chaman est formel, la déesse Sedna lui a parlé, il faut encore attendre trois semaines. 

La petite fille parle avec sa grand-mère, si vieille, et lui dit qu’elle adorerait voir les baleines, mais qu’elle ne supporterait pas de les voir mourrir, ni de les manger, d’ailleurs, elle s’insurge contre cette alimentation carnée. Sa grand-mère lui explique la nécessité et lui conte des légendes. Elle va même réussir à convaincre le père de Noonah de lui montrer les baleines malgré les dangers. Et c’est merveilleux. 

A la saison suivante, l’été, la rencontre avec des boeufs musqué et surtout un petit louveteau est tout aussi enchanteresse. L’automne et la pèche sur la banquise va provoquer une catastrophe, mais heureusement Noonah a de la ressource et ainsi pourra sauver son père. Quand à l’hiver, il va lui aussi révéler de grands dangers.

Ce roman est juste génial. Toute l’équipe l’a adoré dès sa sortie, il était donc grand temps de vous en parler de nouveau. Pierre Gemme nous fait entrer dans le monde des Inuits, leur mythologie et leur proximité tellement impressionnante avec la nature. C’est un roman sur les Inuits, mais aussi sur la vie, la nature et ces espaces merveilleux qu’il faudrait vraiment protéger. A offrir et offrir encore . 

 

Jean-Luc

 

719jM7I5BXL._SL1151_.jpg

 

 

 

Noonah, fille du grand nord 

Pierre Gemme

Illustrations : Djohr 

Editions Flammarion jeunesse, collection castor romans, 24 août 2022, 9,90 €

John

Un roman prenant qui nous embarque dans la tête d'un gamin promis à un avenir planétaire ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️

 

Z2NzOmNhbnRvb2todWItYXNzZXRzLWVkZW46ODgvOTRmZjY5ODRlMGVhMzY3MWExNGJhMmQ5MzdhYjM1ZTg5NTJhMzUucGRm.png

 

Liverpool au début des années 1950.  Un petit garçon pris entre les difficultés familiales et qui doit quitter sa maman et son appartement pour suivre sa tante Mimi. L’enfance de celui qui deviendra un leader de groupe et un chanteur mondialement connu, commence dans les difficultés, avec un père parti un jour en lui demandant de faire un choix cornélien pour un enfant et disparu au bout de la rue Penny Lane. Sa tante Mimi, son pote Nigel, Julia … on suit les traces de ce jeune garçon aux portes de l’adolescence perdu par le départ de ce père, perdu par la séparation avec sa mère, qui fait des bêtise de gamins de son âge, rendant les adultes raisonnables autour de lui totalement fous. Que faire d’un gamin qui veut devenir artiste ? Au fil des pages, on suit le coeur battant de ce gamin qui souffre, cherche sa voie, cherche à se faire entendre des adultes qui l’entourent et enterre peu à peu l’enfant qu’il a été, trop vite, trop tôt, mais la mue est nécessaire. De belles rencontres comme celle de l’étudiant, John aussi, qui lui offre son harmonica et ouvre la voie à la suite et puis l’affection (même parfois maladroite) si profonde et nécessaire de tante Mimi et de cet oncle Goerges si spécial et merveilleux. Au final Johan grandit et va rencontrer Paul puis les autres vers un destin que vous connaissez tous. Un roman superbement écrit, à l’écriture fluide et percutante qui nous embarque dans la tête et aux côtés de ce gamin de Liverpool qui cherche à grandir en quittant peu à peu l’enfance. Excellent 

 

Jean-Luc 

 

 

Z2NzOmNhbnRvb2todWItYXNzZXRzLWVkZW46ODgvOTRmZjY5ODRlMGVhMzY3MWExNGJhMmQ5MzdhYjM1ZTg5NTJhMzUucGRm.png

 

 

 

John 

Emmanuel Bourdier

Illustration de couverture : Thomas Baas

Editions Flammarion jeunesse, romans 9-12 ans, 11 janvier 2023, 13 €

Les jumeaux Crochemort , tome 1 : la malédiction.

C'est officiel le tome 2 des Jumeaux Crochemort arrive en juin 2024 et c'est absolument génial. Nous avions adoré le premier tome  clic sur le visuel ❤️❤️❤️❤️❤️ Bonne lecture de vacances 

crochemort1.jpeg