Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 octobre 2023

Le cachot de la sorcière

A retrouver dans toutes les bonnes bibliothèques. Pour frémir, trembler et se faire peur ! Idéal ce court roman du grand Joseph Delaney 

 

le-cachot-de-la-sorciere-4493931-300x464.jpg

 

D'un clic découvrez le destin de Billy Calder

Ce court roman de  Joseph Delaney auteur de la série l’Epouvanteur nous permet de faire la connaissance d’un jeune orphelin qui part un soir pour un travail particulier : Billy Calder sera désormais gardien d’une prison qu’on dit hantée. Dès son arrivée, il sera pris en main par d’Adam Colne, un gardien, véritable colosse, réputé pour sa dureté et son intransigeance. Très mal à l’aise, Billy découvre cependant un homme certes rude mais qui lui explique les dangers et les pièges à éviter ainsi que les zones à ne pas fréquenter sous aucun prétexte. Il lui apprend également qu’il doit son étrange mutation à la demande d’une certaine Netty fantôme redoutable de son état. Au fil du temps et des surveillances, Billy gagne en assurance jusqu’au jour où Adam Colne absent il va devoir le remplacer pour un de ses missions particulièrement dangereuses.  Billy va alors commettre une erreur fatale.

Cette courte histoire est particulièrement bien construite et va en faire frissonner plus d’un. L’auteur sait nous mener au bout de l’histoire et nous laisser étourdis à la dernière page.

 

Un court roman qui plaira aux juniors, notamment, avides d’histoires pour frémir.

 

Jean-Luc

 

 

 

le-cachot-de-la-sorciere-4493931-300x464.jpg

 

Le cachot de la sorcière
John Delaney
Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) : Agnès Piganiol
Illustrations : Philippe Masson
Editions Bayard Jeunesse,
19 juin 2014, 9,9 €

24 octobre 2023

Deux ans de vacances

Puissant, envoutant, partez à l'aventure avec ces adolescents et ces jeunes enfants pour deux ans de vacances très particulières. Magnifique aventure ❤️❤️❤️❤️❤️

81WoAOn5liL._SL1500_.jpg

 

Voici un très grand et très gros album illustré de la plus belle des manières par  Frédéric Pillot. Une publication magnifique particulièrement soignée avec en page de garde les personnages tous représentés et nommés : génial ! 

9 mars 1860, au large d’Auckland en Nouvelle Zélande, le Sloughi, un schooner, un beau voilier est pris dans la tempête. Quatre enfants à bord de quatorze, treize et un mousse de douze ans et d’autres enfants terrifiés à l’intérieur.  Les voici qui échouent sur une île qui semble inhabitée. Briant, Doniphan, Wilcox, Moko et tous les autres vont alors vivre des moments et une aventure extraordinaires. Explorer l’île, faire une découverte inquiétante, commencer à construire un radeau. De longs mois à découvrir la faune, la flore, à affronter l’hiver austral, à s’installer dans les cavernes pour se protéger. Découvrir aussi que de nombreux naufragés avaient ou arrivaient régulièrement sur l’île. Les enfants vécurent mille dangers, dont certainement les plus périlleux furent ceux apportés par les hommes qui accostèrent parfois. Deux années passèrent ainsi, et tout le monde, leur famille, leurs amis les pensaient perdus et engloutis dans le pacifique. Leur retour fut fêté à la hauteur de ce que vous pouvez imaginer. Thibault Vermot a abrégé ici de belle manière le texte de Jules Verne,  le rendant plus accessible au jeune publique sans en sacrifier la trame et l’exigence. Les illustrations parfois en noir et blanc, parfois sur des doubles pages emplies de couleurs, de formes et de détails, donnent à l’aventure un parfum très particulier. Une aventure étonnante, puissante et un magnifique travail d’éditions pour un livre magnifique à offrir maintenant ou en fin d’année, sans hésitation aucune. 

 

Jean-Luc 

 

Deux ans de vacances  

Jules Verne : texte abrégé par Thibault Vermot

Illustrations Frédéric Pillo

Editions Sarbacane, dès 9 ans, 4 octobre 2023, 29,90 €

81WoAOn5liL._SL1500_.jpg

03 octobre 2023

Mythiques : héroïnes de légende

Belles, envoutantes, dangereuses, victimes, elles reviennent en pleine lumière sous la plume de Françoise Rachmul et pour notre plus grand plaisir ❤️❤️❤️❤️❤️

 

61tYDFwiGbL._SL1500_.jpg

 

 

Il y a Hélène, Andromaque, Pénélope, Euryclée, Antigone, Ariane, Antiopé, Médée, Alceste, et Electre. Toutes sont magnifiées en une page pleine par les pinceaux de  François Roca  qui comme personne sait leur donner, l’attrait, la dignité, le mystère qu’elles méritent. Toutes connues ou inconnues, princesses ou servantes, guerrières ou femmes au foyer, magiciennes…  ont eu un destin particulier et comme le rappelle l’autrice dans son introduction parfois, une mise à l’écart ou ont servi de faire valoir aux combats des hommes dans les mythes, contes et récits. Ici elles sont les vraies héroïnes, elles occupent l’espace et l’histoire et nous transportent en d’autres temps, à des moments cruciaux de leur histoire, de notre histoire. Les récits sont prenants, nous emportent en d’autres temps, parfois dans la passion, la déraison ou plus surprenant une acceptation d’un destin terrible et cruel. 

Un ouvrage entre le roman illustré et l’album au format intermédiaire, à la taille parfaite qui nous transporte dans l’Antiquité à la suite de ces femmes uniques, belles, souffrantes, heureuses. Une jolie réussite à offrir ou à garder en réserve comme surprise de fin d’année. 

 

Jean-Luc 

 

 

61tYDFwiGbL._SL1500_.jpg

Mythiques : héroïnes de légende  

Françoise Rachmuhl

Illustrations : François Roca

Editions Flammarion jeunesse, dès 9 ans, 20 septembre 2023, 16,90 €

Né pour partir - Récit de Mamadou, migrant mineur de Guinée

Un texte puissant, sans pathos qui nous met face à la réalité ! Bouleversant de vérité ❤️❤️❤️❤️❤️

 

9782408045258.jpg

 

 

« C’était un jeudi de novembre 2015. J’avais quinze ans. Je n’oublierai jamais ce jour. De moi, mon coeur s’est détaché. Depuis, il pend à un élastique usé. »

 

 

Il s’appelle Kali Sow,  il est migrant et c’est sa voix sous la plume d’Azouz Begad qui résonne dans ces pages. Son père est malade, un cancer et  là-bas les soins sont différents d’ici, plus lents, coûteux, impossible parfois. Son père pourtant lui glisse des parles d’Homme, vraies, belles, de douceurs, de paix malgré la difficulté, la mort qui rôde et cela Kali ne l’oubliera jamais. 

Il doit partir pour trouver de l’aide, venir en France, mais dès le départ chez lui déjà on lui vole son passeport et il faut partir sans, à l’aveugle. Les chapitres suivants égraines le parcours, avec les cartes qui nous montrent les villes en point de repère, la montée progressive vers la Méditerranée. La montée vers le nord, change parfois de circuit, forcé par la haine, le rejet. Les maltraitantes, le chantage, le racket sont son lot quotidien. Et puis la traversée de la Méditerranée et la terreur sur les bateaux avant d’arriver en France, de fréquenter l’école malgré une OQTF qui n’est plus en règle. 

Toujours Kali garde le cap, toujours il raconte, dit son parcours, ses peurs, et sa plus grande crainte : ne pas pouvoir rentrer chez lui assez vite qu’ils l’aient oublié, que son petit frère ait grandi sans lui. 

Un texte bouleversant et prenant à lire et faire lire surtout pour redonner toute l’humanité nécessaire aux migrants et à leur parcours, loin des discours de haine et d’exclusions. Un titre à mettre dans toutes les bibliothèques, médiathèques et surtout CDI. 

 

Jean-Luc 

 

9782408045258.jpg

 

Né pour partir  

Azouz Begad / Mamadou Sow

Récit de Mamadou migrant mineur de Guinée 

Illustration de couverture : Jr. Rico 

Editions mIlan jeunesse, dès 12 ans, 20 septembre 2023, 13,90 €

02 octobre 2023

Zorage

Coup de ❤️❤️❤️❤️❤️ pour un court roman, à la couverture pétillante, cartonnée et à l'histoire féérique 

 

couv.jpeg

« Un drôle de bruit court chez les fées des villes et de la forêt : elles s’effacent peu à peu ! »

 

Le roman s’ouvre sur une fée éclatante de couleur qui se réveille se matin et constate horrifié que ses mains commencent à s’effacer. Elle file chez son amie Ombeline la discrète qui va avec sa voix étonnante convoquer les fées. C’est la catastrophe : plus de la moitié des fées sont en train de disparaître. Il faut faire vite et Zorage est bien décidée à ne pas se laisser effacer si facilement. D’abord une visite à la bibliothèque gardée par deux étranges personnages Pile et Face. Mais là, c’est la déception, rien, aucune trace dans les livres magiques. Reste à affronter le casseau d’eau noire où vit l’Esprit-Qui-Sait-Tout. La sentence est formelle : les fées disparaissent parce que les humains ne croisent plus en elles. 

Les petites créatures magiques décident donc de tout faire pour attirer leur attention, mais là aussi c’est un échec cuisant. Il faut donc à Zorage, le courage de retourner à la bibliothèque pour affronter de nouveau l’Esprit-Qui-Sait-Tout. Face au message sybillin qu’il lui délivre elle prend sa décision et fonce convaincre ses soeurs magiques. 

C’est frais, rapide et léger comme une dernière brise d’été. Une histoire féérique aux illustrations folles et puissantes donnant sur le fond violet utilisé pour les intérieurs un look et une ambiance très rock à nos fées qui vont se battre pour ne pas disparaître. Féérique ! 

 

Jean-luc 

 

 

couv Zorage.jpg

Zorage 

Manon Fargetton 

Illustratrice : Maud Begon

Editions Milan, collection tilt !, à partir de 8 ans, 6 septembre 2023, 10,50 €

Les gardiens de la Terre, Mission 3 : à la poursuite des braconniers

Ils nous avaient conquis à la lecture des deux tomes précédents avec leur plongée dans la forêt amazonienne puis leur visite dans un sous-marin, les voici de retour pour une troisième aventure,
toujours aussi réussie ❤️❤️❤️❤️❤️

 

gardiens3.jpeg

 

Retour au collège pour nos super héros. Amalia, elle, est ravie et se concentre sur le concours de talents qu’elle a raté l’année précédente et pour cause. Son projet est particulièrement ambitieux. Elle souhaite travailler sur l’ADN et la transmission des caractéristiques physiques dans les familles. Pourtant, ses parents Justine et Djibrill vont contrairement à leur habitude, doucher son enthousiasme en refusant de se prêter au jeu. La jeune fille va alors tricher pour obtenir ce qu’elle souhaite et ainsi se retrouver bien embêter quand les résultats lui diront qu’elle n’est pas leur fille biologique. 

Pourtant, elle n’a pas le temps de ruminer la question, puisque cette fois-ci ils Kamil, Lisa et elle sont propulsés en Afrique du Sud dans la réserve naturelle de Balle où ils vont faire la connaissance d’un groupe de femmes militaires sur-entrainées les Black Manbas chargées de la protection du plus grand parc naturel d’Afrique du Sud. Ils tombent en plein trafic d’animaux, menacés par un groupe surnommé les « Cinq Fléaux » et la rencontre va être musclée, les enfants vont utiliser leurs pouvoirs mais aussi en découvrir les limites. 

Cette série est définitivement une réussite. Des enfants brillants et attachants. Des aventures toujours variées et la volonté de défendre notre bien le plus cher : la nature. Brillant ! 

 

Jean-Luc 

 

gardiens3.jpeg

 Les gardiens de la Terre, Mission 3 : à la poursuite des braconniers

Madeleine Féret-Fleury

Illustrations Marushka Hullot-Guiot

Editions Castor Romans, Flammarion Jeunesse, 8-10 ans, 13 septembre  2023, 9 €

 

gardiens1.jpeg

 

gardiens2.jpeg

Inspecteur Raptor, tomes 1 & 2 Tome 1 : Braquage chez les dinos ; tome 2 : le gang des oeufs

Une nouvelle sérié déjantée et très drôle avec un vélociraptor et toute son équipe en enquêteur infaillible
❤️❤️❤️❤️❤️


tome1.jpeg

Une nouvelle série pétillante et pleine de rythme pour nos jeunes amis avec des dinos déjantés et malins. 

Le premier tome nous embarque dans un monde étrange et coloré dans un monde et un commissariat de police comme rarement vous en aurez vu. L’inspecteur Raptor est un vélociraptor, flanqué de l’enquêtrice Sybille la ptérodactyle et de l’enquêteur Cops le tricératops. Pour les encadrer et accompagner le redoutable et grincheux (pauvres portes) commissaire Briso, l’ankylosaure le doc électron, un tronçon et leur informateur préféré Créton le caméléon

Nos nouveaux héros sont dotés d’une nouvelle mission : une Dinotirelire du Crédit Lesousous a été braquée. Mais les voleurs pas bien malins ont laissé des empruntes qu’on retrouve facilement au bout du compte sur le mur des empruntes (absolument génial)  : ce sont les jumeaux, les frères Abribus et Abrutis Panet. Rythmé par les bulles collantes de l’enquêteur Cops qui s’est entiché de chewing-gum l’enquête est menée tambour battant et mènera les deux voyoux à la prison de Dinocatraz. 

Pour la deuxième aventure, tout est calme à la Brigade de Protection des Dinos quand la porte du commissaire se fracasse contre le mur : trois oeufs de Sauropodes ont été volés. C’est parti pour une nouvelle enquête où grâce au « révèlociole » sorte d’infra-rouge préhistorique les emprunte d’un Stégosaure ont été trouvées. Mais où se cache-t-il ? Allez, on fil chez Créton le caméléon qui finit par cracher le morceau. Dans cette aventure, vous découvrirez que le point faible des voyous c’est parfois leur maman ; qu’il existe une BIML (brigade d’intervention des mammouths laineux) et que le commissaire a un toutou de compagnie qui lui fait des blagues : Rex (regarder bien la dernière image : à mourrir de rire). 

C’est frais, bien écrit, malin, avec des références sympas et du sourire garanti. Une histoire illustrée avec un monde de dinos saturé de couleurs et de croisements très drôles entre notre monde et les dinos. A faire découvrir pour passer un très bon moment. 

 

Jean-Luc 

 

tome2.jpeg

Inspecteur Raptor, tomes 1 & 2 

Tome 1 : Braquage chez les dinos ; tome 2 : le gang des oeufs

Laurent et Olivier Souillé 

Illustrations : Etienne Friess 

Editions Flammarion jeunesse, 8-10 ans, 30 août 2023, 9,50 €

 

Les explorateurs de l’Histoire : les femmes pouvaient-elles être pirates ?

Une autre aventure cette fois-ci de pirates et de femmes pirates : à l'abordage moussaillon ! ❤️❤️❤️❤️❤️❤️

 

61mXjUwHbxL._SL1160_.jpg

 

Ce nouveau titre passionnant des Explorateurs de l’Histoire nous entraine sur une double thématique : les pirates et les femmes ? Pouvaient-elles être pirates dans un monde de violence et d’hommes ? 

Au moment des retrouvailles avec nos trois héros, Sara est furieuse elle vient de se disputer avec son ami Gabriel chez qui elle est invité pour son anniversaire. Il faut y aller déguisé et la petite fille a décidé d’y aller en pirate. Mais tous lui sont tombés dessus en se moquant et en niant l’existence des femmes pirates. 

C’est parti alors pour une nouvelle aventure des Explorateurs de l’Histoire avec son petit frère Jules et leur super Baby-sitter Eole qui les entraine grâce à son carnet magique à remonter dans le temps et découvrir la réalité historique. 

Les règles sont cependant draconiennes, pas d’intervention qui risqueraient de bouleverser le cours de l’Histoire, ni au retour de fuites sur ce qu’on a découvert. 

Ils vont ainsi atterrir dans les Bahamas, assister aux querelles et prises de navires, voir le monde des pirates se transformer avec la proposition anglaise de les transformer en corsaires au service du roi, et bien évidemment rencontrer deux femmes étonnantes au destin extraordinaire : Mary Read et Anne Bonny.

Les femmes pirates existent bel et bien, mais elles doivent faire avec les codes de l’époque et s’y adapter pour s’imposer et survivre. Une découverte passionnante, un récit formidablement mis en page qui permettra aux lecteurs de se passionner pour l’aventure et de découvrir beaucoup de choses sur l’Histoire et la réalité loin des légendes et des histoires qu’on lit parfois pour frémir. Une belle réussite. 

 

Jean-Luc

 

61mXjUwHbxL._SL1160_.jpg

Les explorateurs de l’Histoire : les femmes  pouvaient-elles être pirates ? 

Laurence De Cock

Texte d’Eva Grynzspan

Illustration de couverture : Joël Corcia 

Editions Nathan jeunesse,  à partir de 9 ans, 7 septembre 2023, 7,95 €

Les explorateurs de l’Histoire : Pourquoi le roi Dagobert a mis sa culotte à l’envers ?

Coup de coeur pour une série historique, superbement écrite et particulièrement rigoureuse en terme de données et de sources ! Bravo ❤️❤️❤️❤️❤️

 

613SDozC2lL._SL1160_.jpg

 

Le rabat cache d’abord des règles redoutables pour les explorateurs de l’Histoire. (Il est interdit de modifier des éléments du passé, sous peine de causer de graves perturbations dans le présent et le future …). Car les héros de ces aventures Sara, son frère Jules et leur baby-sitter Eole sont des Explorateurs de l’Histoire et Eole appartient au peule des Passeurs de Temps qui ont la capacité de voyager dans le passé. Ce jour là le frère et la soeur sont déchaînés et lorsque Jules se retrouve avec une culotte sur la tête, Sara se met à chanter machinalement « le bon roi Dagobert a mis sa culotte à l’envers ? ». 

Question aussitôt d’où vient cette chanson, qui est ce Dagobert roi Mérovingien du VIIème siècle de notre ère ? Eole en prenant son cahier magique et en écrivant sur celui-ci va lancer la recherche et déclencher le voyage dans le temps. Ils vont alors se retrouver à la cours du roi Dagobert, mais point de chanson, même si celui-ci apparait comme bien maladroit. C’est vers la Révolution française à la veille de la prise de la Bastille qu’ils vont alors se tourner et découvrir d’où vient cette chanson, qui la chantait et à qui elle fait référence. 

C’est une série passionnante, très bien écrite, les récits sont prenants et la précision historique rigoureuse et particulièrement bien amené pour les jeunes lecteurs. Un vrai régal d’histoire, le côté fantastique avec les voyages dans le temps, l’invisibilité ou la possibilité d’apparaître brièvement en costume d’époque, un plaisir de lecture et de découvertes. A la fin des précisions bienvenues sur l’Histoire et ses sources par l’historienne Laurence De Cock. 

 

Jean-Luc

 

 

613SDozC2lL._SL1160_.jpg

Les explorateurs de l’Histoire : Pourquoi le roi  Dagobert a mis sa culotte à l’envers ? 

Laurence De Cock

Texte d’Eva Grynzspan

Illustration de couverture : Joël Corcia

Editions Nathan jeunesse,  à partir de 9 ans, 7 septembre 2023, 7,95 €

Tenebria, tome 1, le manoir Darkshire

tenbria.png

 

 

 

 

 

Le tome 2 arrive le 4 octobre prochain. Découvrez le monde fantastique de Tenebria ❤️❤️❤️

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Où l’on retrouve avec plaisir en version cartonnée, les deux  premières histoires de la série les Petits monstres : Embrouilles et Dragons et le rire du vampire. Sombrelune, au coeur du royaume de Tenebria et le manoir Drkshire repaire des petits monstres laissés là par leurs parents partis en vacances sous la garde d’un arbre parlant (Fernand). Nos  héros se sont Cassandra la vampire ; Valentin le fantôme ; Jack le squelette ; Oliver le démon. Dans la première aventure Valentin  doit préparer  un exposé avec  Cassandra mais il n’ont pour le moment que le vieux globe lunaire de l’Oncle Néronus récupéré au grenier, jusqu’à ce que Valentin trouve au fond du jardin un oeuf blanchâtre.
Dès la présentation, il va s’enferrer dans des mensonges qui vont bouleverser toute la petite communauté et leurs amis, qui s’y mettent eux aussi au point de ne plus savoir qui raconte quoi.  

Dans la seconde histoire, Cassandra va faire la connaissance d’un vieil oncle oublié qui d’après sa mère a un humour irrésistible. Enfin, les enfants eux le trouvent surtout sinistre et ronchon au point de douter de sa véritable identité. Ils vont alors découvrir que le café peut avoir des effets étranges sur les vieux vampires.

Deux histoires finement menées, drôles et intelligentes superbement illustrées avec une ambiance très particulière et très sympathique. La réédition en version cartonnée est une vraie réussite. 

 

Jean-Luc

 

tenbria.png

Tenebria, tome 1, le manoir Darkshire
Fabrice Colin
Illustrations : Gérald Guerlais
Editions Flammarion, collection Castor romans, à partir de 8 ans, 22 février 2023, 11,95 

28 septembre 2023

Les enquêtes de l’Inspecteur O-O, tome 2 : qui a enlevé l’alpaga sacré ?

Le tome 3 des aventures de l'Inspecteur O-O et d'Alcide Gouache son assistant sort aujourd'hui. Découvrez l'aventure précédente et faites leur plaisir ❤️❤️❤️❤️❤️

 

tome2.jpeg

 

On aime décidément beaucoup ce couple improbable d’inspecteurs du SEIS (le service des enquêtes incroyablement compliquées) constitué d’un orang-outan flegmatique et d’un petit caméléon, curieux, gaffeur et gourmand. 

Cette fois-ci après l’Afrique, Mademoiselle Gribiche la cigogne patronne du service et amatrice de proverbes, expressions qu’elle inverse et modifie à volonté, les envoie au Pérou. Un petit alpaga (dit sacré) a été enlevé ! Arrivés dans la villa luxueuse de ses parents les Duplex, ils vont rencontrer  un papa éploré et une maman hors d’elle qui rêve d’écharper et de faire subir les pires supplices à ceux qui ont osé enlever son bébé. Mais à peine arrivés, et voilà que la demande de rançon arrive. Les parents, leur avocat (un ours à lunettes), leur majordome, la meilleure amie de maman, un condor biographe du papa et un paresseux dopé au maté, tous vont partir pour le Machu Pichu, là où doit avoir lieu l’échange. Nos deux limiers parviendront-ils à retrouver le petit alpaga vivant ? Sauront-ils confondre le ou les coupables qui, ils sen sont persuadés, sont dans le cercle restreint des habitués de la famille et de l’expédition ? 

C’est très réussi de nouveau, l’humour décalé des deux héros, les personnages complètement barrés qui se mêlent à l’histoire, et une amitié qui commence à s’installer entre l’inspecteur O-O et son assistant, tout concours à donner un très grand plaisir aux lecteurs. Les illustrations douce, drôles et bien réparties participent au plaisir d’avoir ce livre de la catégorie premiers romans entre les mains. La suite sort aujourd’hui le 28 septembre. Précipitez vous, c’est formidable. 

 

Jean-Luc 

 

tome2.jpeg

Les enquêtes de l’Inspecteur O-O, tome 2  :  qui a enlevé l’alpaga sacré ? 

Richard Petitsigne

Illustrations :  Eléna Dupressoir 

Editions GulfStream, Premiers Romans 8+, 15 juin 2023, 8 €

 

 

61KhRDGCfFL.jpg

 

le nouveau 

tome3.jpeg

 

 

 

25 septembre 2023

Les Royaumes Sauvages, tome 1 : apprenti malgré lui

Le tome 2 est annoncé pour le 4 octobre prochain. Avez vous déjà lu le premier volet ? Coup de ❤️❤️❤️❤️❤️ pour un excellent premier tome. 

 

Z2NzOmNhbnRvb2todWItYXNzZXRzLWVkZW46ZGIvYTZlMzZlNGYyNzkxYTY4ZThiODQzNmE5ODllZDk4YmNjNWVlOGQucGRm.png

 

Barclay Picpus est un jeune apprenti spécialiste des champignons flanqué d’un autre apprenti plus jeune Selby, auprès du cultivateur le plus renommé de la ville, Maître Pilzmann. Ce jour là, leur mission est de trouver un champignon rare, une Morille Matutinale à l’orée des Bois. Il faut vous dire que ces deux là vivent dans le petit village de Mornebourg (où presque tout est interdit et terne et notamment avec une règle essentielle : éviter les Bois à cause des Bêtes et que les Gardien des Légendes y sot interdits. ) village entouré de Bois dangereux. Mais ce qui devait être une expédition de routine ou presque, va tourner à la catastrophe : paniqués par la présence d’une Bête sur le gazon, les garçons s’affolent et s’enfoncent dans les Bois. Ils vont y rencontrer une Gardienne des Légendes : Viola Dumont et son dragon Mitzi.

Si Mornebourg est si hostile aux Gardiens, aux Bêtes et à la magie c’est que le village a été récemment détruit par une Bête, le Gravaldor et c’est à cette occasion que Barclay est devenu orphelin.

La rencontre avec Viola va se passer de façon bizarre et Barclay va en faire les frais et se retrouver avec une Bête qui le choisit comme maître. Alors une marque se dessine sur son bras, le transformant en Gardien des Légendes à son corps dépendant.

La suite file à toute allure : dénoncé par Selby, il doit fuir son village, retrouve Viola qui va l’entrainer à Sycomore et lui apprendre peu à peu la réalité de ce que sont les Gardiens des Légendes, les différentes catégories des Bêtes des plus Communes aux plus puissantes et dangereuses ; les différents type de Gardiens … Barclay lui ne souhaite qu’une chose trouver quelqu’un capable de lui retirer sa marque et de le libérer de cette Bête. Son destin pourtant va en être tout autrement.
On aime les personnages de ce premier tome complexes, étonnants à commencer par le jeune Barclay qui se cherche et semble perdu et pris au piège entre l’éducation et le rejet de la magie qu’il a reçu à Mornebourg et la réalité de ce qu’il va peu à peu découvrir ; le lien qui grandit entre son Cerberion et lui sont très bien construits. Tous les autres personnages, les luttes intestines, les enjeux, le concours organisé pour départager les meilleurs apprentis, les Bois, la ville, tout fonctionne et nous amène peu à peu à découvrir un monde magique avec des créatures surprenantes, inquiétantes, drôles, soporifiques … Totalement addictif ce premier tome est une vraie réussite. A dévorer d’urgence, vivement la suite !

 

Jean-Luc

 

Z2NzOmNhbnRvb2todWItYXNzZXRzLWVkZW46ZGIvYTZlMzZlNGYyNzkxYTY4ZThiODQzNmE5ODllZDk4YmNjNWVlOGQucGRm.png

 

Les Royaumes Sauvages, tome 1 : apprenti  malgré lui

Amanda Foody

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) : Anne Guitton

Illustration de couverture : Magali Villeneuve

Editions Casterman jeunesse, dès 9 ans, 5 avril 2023, 14,95 €

 

tome2.jpeg

18 septembre 2023

L’incroyable destin Nikola Tesla, le maitre de l’électricité

Le retour des romans-docs chez Bayard jeunesse ❤️❤️❤️❤️❤️ et si vous mettiez les doigts dans la prise ou sur la bobine ? 

 

9791036355608.jpg

Il est né une nuit d’orage infernal, alors que les éclairs zèbrent le ciel, sa mère déclare qu’il sera enfant de la lumière. Fils d’un prêtre orthodoxe, il grandit avec ses frères et soeur et un jour constate des éclairs sur la fourrure de son chat. Lorsqu’il court vers son père pour lui raconter le prodige, celui-ci lui répond qu’il s’agit d’électricité. Dès lors il se posera cette question : qu’est-ce que l’électricité ? Pourtant à la mort de son frère aîné, son père a décidé que son destin était tout tracé : il sera prêtre. Résister à son père, lui coûte, il fait des études d’ingénieur qu’il abrège en raison de l’hostilité supposée de son père, dont il découvrira après sa mort qu’il était fier de lui.
Il va alors travailler pour une entreprise qui installe les premiers téléphones en Hongrie, puis à Paris pour la société Edison. Il va rencontre en 1884 Thomas Edison à New-York. A partir de là sa vie sera encore faite de ruptures, de triomphes et de découvertes. Jusqu’au bout son cerveau ne cessera d’inventer de prévoir et d’imaginer des centaines d’inventions toutes plus folles les unes que les autres. Un bel exemple de scientifique qui se bat jusqu’au bout pour ses idées et qui révolutionnera la science par bien des aspects. Comme à l’habitude avec cette collection, on pourra faire le point avec la vie avant l’électricité, une brève histoire de l’électricité, les grands inventeurs du XIXème siècle… Formidable roman-doc !

Jean-Luc 

 

9791036355608.jpg

L’incroyable destin Nikola Tesla, le  maitre de l’électricité

Baptise Massa

Illustrations : Annie Carbonneau / Nancy Pena

Editions Bayard jeunesse, collection les ROMANS-DOC, SCIENCE, dès 9 ans, 6 septembre 2023, 6,90 €

L’incroyable destin de La Joconde, 500 ans d’histoire et de mystères

Le retour des romans-docs chez Bayard jeunesse ❤️❤️❤️❤️❤️ Monna Lisa entre en scène ! 

 

9791036359903.jpg

 

Dans ce roman-doc vous aurez l’occasion en plus de l’histoire de découvrir Léonard de Vinci, un génie de la Renaissance ; 500 ans toujours aussi belle ! ; l’enlèvement de Monna Lisa ; Le Louvre, un écrin pour la Joconde ; la Joconde dans tous ses états pour la partie documentaire.
Mais revenons à la belle qui nous fait l’honneur de la visite et nous raconte son histoire en partant d’aujourd’hui et de ces milliers de visiteurs qui s’agglutinent devant elle sans la voir vraiment, parfois déçus, tant il y a de monde et peu de temps pour la découvrir réellement. 

Tout a commencé en fait en avril 1503 quand un riche marchand d’étoffes a décidé de faire un cadeau à son épouse en lui commandant un portrait par celui qui déjà est très connu : Léonard de Vinci. Il va décider d’en faire un portrait à part : peinte de trois quart, il lui a même offert un léger sourire ce qui pour l’éqoque est très inattendu. Mais pour de Vinci, le portrait n’est jamais parfait et le commanditaire s’impatiente. Pourtant il emportera le tableau à Milan et à Rome puis en France vers François Ier en France en 1516, pour ne plus jamais en revenir, et vendre le tableau au roi. Et puis on saute dans le temps pour se retrouver en 1911, quand un ouvrir va réussir le casse du siècle : emporter le tableau.  Et là ont commencé les ennuis : Monna Lisa est devenue une super star ! On aime l’histoire contée de cette façon, les indices concernant sa conservation et les mystères qui entourent le tableau et cette balade dans le temps que le plus célèbre sourire de la peinture mondiale nous offre. Magique ! A faire découvrir. 

 

Jean-Luc 

 

 

9791036359903.jpg

L’incroyable destin de La Joconde, 500 ans  d’histoire et de mystères

Elisabeth de Lambilly

Illustrations : Anna marie Riccobono

Editions Bayard jeunesse, collection les ROMANS-DOC, ART, dès 8 ans, 6 septembre 2023, 6,5 €

La véritable histoire de Mehmed, petit ottoman au temps de Soliman le Magnifique

Le retour des romans-docs chez Bayard jeunesse : c'est parti pour l'époque de Soliman le Magnifique
❤️❤️❤️❤️❤️

 

9791036344299.jpg

 

L’histoire commence le 6 septembre 1535, Frang jeune berger, vit dans l’empire Ottoman, en Albanie. Il est chrétien et ramène ses brebis à la maison. Mais son père n’est pas seul, avec lui des soldats ottomans et une longue file de jeunes garçons. Il n’a même pas le temps de se jeter dans les bras de son père que les soldats l’emportent, il fait partie de la récolte réclamée dans les villages tous les sept ans : Le Dévchirmé. Il est désormais un kapikulu, un esclave de la Sublime Porte. 

En chemin il va devenir ami avec Mustafa, un jeune turc qui a triché avec les recruteurs pour être pris et puis ensuite arrivé à Constantinople, le serviteur et l’ami du jeune Sélim, fils de Soliman, l’un des héritiers potentiels. A eux deux ils vont vivre des aventures  de jeunes garçon et découvrir la ville. 

On aime l’histoire, même si elle s’arrête un peu vite et qu’on ne connait pas le futur de celui qui est devenu Mehmed, et les parties documentaires, particulièrement riches et illustrées, tout comme le vocabulaire employé dans le texte du documentaire. Un très bon volume à découvrir pour en savoir davantage sur l’un des plus grands Empires entre le XVème siècle et la Première Guerre mondiale. 

 

Jean-Luc 

 

9791036344299.jpg

La véritable histoire de Mehmed, petit ottoman  au temps de Soliman le Magnifique

Samir Senoussi

Illustrations Arnaud Clermont / Nancy Pena

Editions Bayard jeunesse, collection les romans-doc-HISTOIRE,  à partir de 8 Ans, 6 septembre 2023, 6,50 €

15 septembre 2023

En fanfare !

Gaëtan Dorémus avec un roman génial à la lisière de la folie douce ! On a adoré. Foncez ! ❤️❤️❤️❤️❤️

 

150554_couverture_Hres_0.jpg

 

Il y a Eva, Mireille et Aki, tous dans le bruit, la ville immense, ses transports tentaculaires, toujours plus denses qui les poussent à s’isoler à vivre ailleurs et dans des conditions pas toujours formidables c’est le moins que l’on puisse dire. 

Et puis un jour au gré du hasard et de l’évolution, l’une va retrouver un frère, perdu de vue depuis longtemps, une autre se retrouver à la porte sans rien et le dernier user me moteur de sa voiture (Titine) jusqu’à la garde. Tous les quatre désormais avec leur instrument de musique : Eva le tambour, Evo son frère sa mandoline, Mireille son tuba et Aki sa trompette vont errer dans le désert et un jour se rencontrer.
Ils forment alors une fanfare dont vous aller adore suivre les aventures jusqu’à la rencontre avec Rita à la fin qui ouvrira encore d’autres perspectives de voyage et dévolution. 

Ce roman illustré est génial : l’histoire que nous conte Gaëtan Dorémus  est douce amère, parle de solitude, de travail, de bruit, de circulation qui use, oppresse et rend fou. Elle nous raconte aussi qu’un petit grain de sable peut enrayer la machine et rendre la vie plus respirable plus belle. Les oiseaux (des vautours en fait) qui suivent les amis dans leur périple dans le désert sont absolument géniaux par leurs commentaires grinçant : ils aiment bien ces quatre là qui les sortent de leur routine désertique ; ils commentent leurs fausses notes, leurs progrès ; et parfois laissent échapper l’espoir d’un bon petit repas avec l’un ou l’autre des héros de l’histoire. 

Ce qui est formidable c’est aussi la construction du roman, divisé en chapitre d’abord avec les principaux héros, puis leur rencontre et leur évolution. Et les illustrations qui courent de pages en pages, complètent l’histoire la rendent plus réelle et folle à la fois sont du meilleur Dorémus que l’on connaisse. Un conte foutraque, merveilleusement illustré qui parle de solitude, de monde moderne qui rend dingo, d’amitié et de musique pour réchauffer les coeurs et dégourdir les jambes. Génial ! Il faut absolument leur faire découvrir ce livre. 

 

Jean-Luc 

 

150554_couverture_Hres_0.jpg

En fanfare !  

Gaëtan Dorémus

Editions Seuil jeunesse, 1 septembre 2023, 0-3, 15,5 €

 

150554_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

150554_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

150554_interieure_Pages Interieures_2.jpg

Illustrations © Le Seuil jeunesse. tous droits réservés. merci 

Comme dans un film

Pour rendre accro au grand écran et vivre une vie étonnante et pleine de rebondissements. ❤️❤️❤️❤️❤️

 

152203_couverture_Hres_0.jpg

Ils sont jumeaux, nés un 24 mars à 10 minutes d’intervalle et comme dirait Clarabelle, la soeur d’Ernest, qui raconte et bien c’est n’importe quoi : quels prénoms. Mais au fond, ils s’en moquent parce qu’ils ont décidé qu’ils seraient les premiers frère et soeur réalisateurs. Alors lorsque pour leurs dix ans on leur offre la vieille camera familiale c’est fête.
Ils se mettent à tout noter, à inventer, à faire des courts métrages et très vite ont envie de tourner un vrai film.
Il faut dire qu’ils ont grandi dans une famille où on respire, parle, mange cinéma avec un papa décorateur de cinéma et une maman costumière. Leurs parents encouragent les enfants mais veillent au grain : quand les bulletins aux résultats en chute libre arrivent c’est la reprise en main et la menace : ne pas être dans la même classe l’année suivante …

Ils vont pourtant sélectionner des acteurs devenir ami avec Miguel leur personnage principal et vivre des aventures absolument étonnantes.
C’est extrêmement bien écrit, bourré de références cinématographiques, drôle et plein de rebondissements. Tout un univers renforcé et amplifié par les superbes illustrations d’Arnaud Nebbache très cinématographiques entre modernité et une touche vintage et une utilisation des couleurs absolument géniale. 

A découvrir et faire lire. 

 

Jean-Luc 

 

152203_interieure_Pages Interieures_0.jpg

152203_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

152203_interieure_Pages Interieures_2.jpg

illustrations © le seuil jeunesse. tous droits réservés. merci 

 

152203_couverture_Hres_0.jpg

 

 

 

 

 

Comme dans un film 

Rémi Courgeon 

Illustrations : Arnaud Nebbache

Editions Seuil jeunesse, collection le Grand Bain, dès 8 ans, le 25 août 2023, 9,90 €

 

Monosourcil

Tom, Sofiane et les autres sauront-ils dirent non à Léonard et à sa bande et dire stop au harcèlement et aux moqueries ? ❤️❤️❤️❤️❤️

 

91Fv0rVj8vL.jpg

 

Difficile d’être différent, enfin si peu lorsqu’on est en fin de primaire et qu’on aimerait être populaire et ne pas subir les moquerie des autres. Thomas dit Tom s’est vu affublé d’un surnom ridicule : monosourcil ! En rentrant chez lui, il s’est précipité à la maison pour comprendre. Et en effet, il n’avait jamais fait attention, mais ses sourcils sont épais et semblent former une barre continue. Sa grande soeur Léa qui est déjà au collège a eau le rassurer, il apprécie moyennement. Et puis à l’école Léonard et ses copains footeux continuent à se moquer et à faire la loi, s’en prenant à tous ceux qu’ils considèrent comme différents et indignes de leur présence. C’est le cas de Tom, mais aussi de son pote Sofiane et du nouveau venu Victor. Entre humiliations, insultes et violences plus ou moins directes, la tension monte et pourtant les garçons n’osent pas se plaindre aux adultes sous peine de représailles. Il faudra choisir ! 

Un roman pétillant et drôle malgré le thème du harcèlement abordé qui montre les liens d’amitié et la force du collectif. Le héros devra faire des choix et les bons pour rester debout et fier. Un roman efficace et particulièrement bien écrit aux illustrations déjantées permettant de donner encore plus de peps au récit. 

 

Jean-Luc 

 

91Fv0rVj8vL.jpg

 

 

 

Monosourcil 

Delphine Valette

Illustrations : Renaud Vigourt

Editions le Seuil jeunesse, dès 8 ans, le Grand Bain, 25 août 2023, 9,90 €

13 septembre 2023

L’académie des dragons, tome 4   : Mira et Lanceur de Flamme

« Au royaume de la Dragonie, il n’y a point de dragons.
Il fut un temps où ils existaient. Humains et dragons étaient amis et protégeaient le royaume. Sages et forts, ils créèrent ensemble la grande cité de Rivven.
Puis survint la Tempête des Dragons et ces derniers se retirèrent du monde des humains. Pour les habitants de la Dragonie, ils devinrent une légende. Un mythe. 

Voilà pourquoi, de nos jours, au royaume de la Dragonie, il n’y a point de dragons…

… du moins, c’est ce qu’on croyait. »

 

tome4.jpeg

 

d'un clic retrouvez toutes les informations. 

Lire la suite

Les gardiens de la Terre, Mission 2 : alerte à la marée noire

Avant de foncer chez votre libraire préférée pour vous procurer le tome 3 qui vient de sortir, laissez vous emporter par les deux premières aventures ❤️❤️❤️❤️❤️

 

gardiens2.jpeg

 

Où l’on retrouve Amalia, Kamil et Lola, 10 ans tous les trois, dans leur collège si particulier qui ont du mal un peu à retrouver leurs marques après leur dernière aventure. En effet, ils ont découverts qu’ils étaient la nouvelle génération des Gardiens de la Terre et que les cristaux qui leur ont été remis leur permettent dans certaines situations d’activer des pouvoir de guérison, de rapidité ou d’invisibilité.
Kamil qui va tenir une place centrale dans cette deuxième aventure, s’ennuie et est déçu de la destruction en grand partie de son jardin. Mais les cristaux vont s’activer de nouveau et les projeter sous l’eau dans un sous Marin militaire officiellement en missions scientifique près d’un oléoduc. Si les amis ont été envoyé là c’est parce qu’une catastrophe naturelle se prépare : une marée noire. En effet le sous marin trop proche d’un oléoduc a entrainé une fuite importante. 

Leur présence à bord passe d’abord inaperçue grâce au pouvoir de Kamil et ils peuvent observer la fébrilité de l’équipage, l’attitude étrange du capitaine Melville et du mousse Tom (fils du capitaine).
La mission scientifique est-elle le vrai but de cette expédition ? Les amis sauront-ils protéger à temps la nature en arrêtant la fuite sur l’oléoduc ? 

On aime cette histoire, son rythme, ses illustrations, les pouvoirs qui progressent, les aventures toujours axées sur la défense de la nature et la prise de conscience de la nécessité de la protection de l’environnement (voir notamment les pages de la fin qui donnent des informations précises sur ce qu'est une marée noire, quelles sont les conséquences pour la planète et quelles sont les solutions). Une série très bien écrit equ’on prend plaisir à suivre ! Le tome 3 débarque cette semaine : foncez. 

 

Jean-Luc 

 

gardiens2.jpeg

 

Les gardiens de la Terre, Mission 2  : alerte à la marée  noire

Madeleine Féret-Fleury

Illustrations Marushka Hullot-Guiot

Editions Castor Romans, Flammarion Jeunesse, 8-10 ans, 19 avril 2023, 8,50 €

 

gardiens1.jpeg

clic sur le visuel pour retrouver le tome 1 

 

 

gardiens3.jpeg