Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 avril 2011

Ulysse l'aventurier des mers

Ulysse le rusé, à découvrir ou redécouvrir

 

Ulysse l'aventurier des mers , Hélène Montardre, nathan, histoires noires de la myhtologie

 

Circé la magicienne saura-t-elle vous retenir dans ses filets ? 


Lire la suite

18 avril 2011

A comme Association : le subtil parfum du souffre, tome 4

" La vie mérite d'être vécue. Toujours. "

A comme Association, le subtil parfum du souffre, Pierre Bottero, gallimard jeunesse, rageot éditeur

 

Ombe est l’héroïne de Pierre Bottero.  Belle, fragile, fort à la fois, elle est en mission quand son portable sonne (pas très discret il est vrai) dérangée par l’insupportable  Jasper.  Echapper à Erglug le troll n’est pas une mince affaire, mais affronter des loups-garous n’est pas le moindre des dangers. Quand on est superbe, qu’on a 18 ans  et qu’on sauve la vie d’un jeune loup-garou aux yeux bleus à tomber à la renverse, prénommé Nacelnik, difficile de résister. Pourtant Ombe et ses colocataires se sont faits une promesse concernant les garçons. Et puis ces filles si sympa, qui sont-elles vraiment ? Réellement des amies ?

Ne me demandez pas pourquoi, j’aime l’écriture de Pierre Bottero.  Elle est fluide, légère, efficace et nous touche directement au cœur, par son intelligence et sa sincérité. Son héroïne nous emballe dès les premières lignes pour nous laissez exsangue au final, magnifique et bouleversant.

 

Joseph

 

PS : Merci à Erik L’Homme  et bien évidemment à Pierre Bottero. Les initiés comprendront. Pour les néophytes, la fin du roman vous apportera toute la lumière nécessaire. 

Lire la suite

A comme Association : l'étoffe fragile du monde, tome 3

a comme association,l'étoffe fragile du monde,erik l'homme,gallimard jeunesse,rageot éditeur

Jasper est de retour sous la plume d’Erik L’Homme, et lui qui est suspendu de ses activités de stagiaire, va de nouveau se mettre dans une situation périlleuse. Parti à la recherche d’Ombe qu’il pense en danger, c’est lui qui va devoir affronter une vieille connaissance : Erglug le troll philosophe toujours possédé et dangereux. Pour l’aider, il va devoir rencontrer la communauté des trolls et notamment la belle et très troublante Arglaë.Et puis se retrouver dans un monde étrange créé par un magicien surpuissant. 

Un tome dans lequel, Erik L’Homme est comme un poisson dans l’eau, totalement dans son sujet, totalement libre, il flirte avec les jeux de mots, des références avec une facilité qui fera le bonheur du lecteur. Et si l’aventure de Jasper ne révolutionnera pas l’histoire, et bien on adore lire ce roman, parce que le talent de l’auteur nous emmène avec lui, nous attache aux pas de son héros, fragile et fort à la fois, en train de grandir, totalement troublé par le belle troll, plus puissant magicien que jamais , plus ado « abandonné » par ses parents que jamais.

 

 

 

 

A lire dans la continuité des deux tomes précédents et du suivant. Juste un moment de lecture plaisir ! Laissez vous emporter !

 

Joseph

 

 

Retrouvez les tomes précédents ici et le suivant sous la couverture 

 

a comme association,l'étoffe fragile du monde,erik l'homme,gallimard jeunesse,rageot éditeur

 

A comme Association, tome 3 ; L'étoffe fragile du monde ; Erik L'Homme ; Editions Gallimard Jeunesse, Rageot Editeur ; mars 2011, 9,9 €

Momo

Momo.jpg

Michael Ende
Traduit de l'allemand par Corina Gepner
Editions Bayard Jeunesse, Collection Estampille, mai 2009, 13 €90

Cette nouvelle traduction d’un livre de Michael Ende est un véritable petit bijou. Vous allez plonger dans un conte merveilleux, empli à la fois de douceur et de cruauté.

Tout commence dans un amphithéâtre en ruine à l’écart de la ville. C’est dans ces ruines que va apparaître un beau jour une certaine Momo.

Petite fille étrange et émouvante vêtue de haillons qui a un don tout particulier : celui d’écouter et de rendre heureux ceux qui l’entourent. Elle a des amis, Beppo Balayeur et Girolamo Cicérone dit Gigi et puis les enfants laissés à eux-mêmes par leurs parents trop occupés. Quant Momo est là, Gigi est capable d’inventer, de raconter des histoires merveilleuses et son imagination est intarissable.

Mais la menace rôde : de mystérieux hommes en gris que personne ne semble remarquer sont à l’œuvre et le froid gagne peu à peu.

 

Avec Momo, Michael Ende nous entraine dans un monde à la fois réel et merveilleux. Il utilise pleinement ses talents de conteur pour nous embarquer dès les premières pages dans le monde de Momo et de ses amis.

Divisé en trois parties, la première nous fait entrer dans son monde, la seconde montre les dangers et les faits et gestes des hommes en gris et leur implacable machination contre les humains et leur bien le plus précieux : le temps. La dernière nous emmène dans un monde fantastique dans lequel vous rencontrerez la tortue Cassiopée et Maître Secundus Minutius Hora et la maison du temps…

 

Ce livre de Michael Ende a un peu plus de trente ans, pourtant, il n’a pas pris une ride, sous le conte et la poésie se cache une critique de notre société de consommation, de la course à la rentabilité à tous prix, de l’isolement dans lequel les gens peuvent s’enfermer peu à peu et devenir comme les membres de la Caisse d’épargne du temps : gris. Une réflexion pleine d’actualité sur le temps qui passe et les choix de vie que nous faisons tous un jour ou l’autre.

 

Un salut particulier aux éditions Bayard qui ont choisi depuis plusieurs années de traduire de nouveaux les textes de l’un des auteurs allemand les plus talentueux de sa génération : auteur de Jim Bouton et Lucas le chauffeur de locomotive de la suite avec Jim Bouton et les terribles 13 puis de la stanormalefficassassinfernale potion du professeur Laboulette (non, ce titre n’est pas une faute de frappe !). Rappelons enfin que Michael Ende est l’auteur du bestseller : l’histoire sans fin.

Jean-Luc 

Publié dans #Ados, #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

17 avril 2011

Le pacte de minuit : le tome I à découvrir avant la sortie du tome II

Les vacances sont faites pour cela : profiter ! Alors si vous avez manqué ce premier tome, formidable histoire d'un jeune auteur qui nous fait déjà penser à Philip Pullman foncez et découvrez ce tome I d'autant plus que le tome II est annoncé pour le 16 juin. 

 

pactedeminuit.jpg

 

la couverture  vous renverra à la chronique. Belle lecture !


14 avril 2011

Century : le tome II est arrivé !

Le premier tome nous avait entraîné dans une course folle dans les rues de la Ville éternelle, le deuxième qui vient de paraître nous entraîne à New-York


centuryII.jpg

 

Un petit clic sur le couverture pour retrouver la chronique du tome I, la suite très vite...


Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

07 avril 2011

Les romans de la semaine

Quelques romans, documentaires... qui sortent cette semaine

 

FérocesII.jpghumaine.jpeg

100portesD.jpgUlysse.jpgpromiseI.jpginstinct.jpg

deuxmamans.jpgHerculeI.jpg
 ledernierjourdemavie.jpg9782266213004.jpgHalo.jpglescornesd'Afrique.jpgl'anniversaire.jpgYséeI.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

garecalamar.jpgscarabé bleu.jpg

Publié dans #Ados, -divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

04 avril 2011

Votre instinct devrait vous guider vers le nouveau roman Nathan de la semaine

Cette semaine sort le premier tome de la trilogie fantastique des éditions Nathan de Vincent Villeminot. Découvrez l'interview de l'auteur avant de retrouver le livre dans quelques jours

 

 

instinc,vincent villeminot,nathan,sandales claire bretin

 

 

 

«  Lorsque la Ford paternelle quitte la route inexplicablement, Tim a dix-sept ans. Il perd dans l’accident ses parents et son frère Ben. Mais de cette effroyable nuit, le garçon ne garde qu’un souvenir, troublant: quand il a repris conscience, il était un grizzly…Que s’est-il passé? Le choc a-t-il provoqué un accès de folie chez Tim? Ce n’est pas l’avis du Pr McIntyre. Selon lui, l’adolescent est effectivement devenu un ours, pendant plusieurs heures, tout comme des centaines d’êtres humains se transforment chaque année en animal.
Sceptique, Tim rejoint pourtant une cinquantaine d’autres initiés à l’Institut de Lycanthropie. Il ne sait plus que penser: cette métamorphose a-t-elle vraiment eu lieu ? Est-il responsable, malgré lui, de la mort des siens ? Aux yeux du Pr McIntyre, une seule chose est certaine: la métamorphose de Tim va se reproduire. Bientôt. »

 

Source : éditions Nathan

 

Jean-Luc

Histoire d'Aladin ou la lampe merveilleuse

Histoire d'Aladin ou la lampe merveilleuse ; Adapté et raconté par Marie-Ange Spire ; Illustrations : Rémi Courgeon ; Carnet de lecture par Marie-Ange Spire ; Editions Gallimard jeunesse ; Collection : Folio Junior ; Textes classiques ; mars 2011, 5,1 €

 

Histoire d'Aladin ou la lampe merveilleuse, gallimard jeunesse, folio junior, sandales d'empédocle jeunsse, claire bretin

 

Si un mystérieux oncle d’Afrique revient ces jours prochains et vous offre mille et une opportunités, méfiez vous ! Il pourrait vous arriver une bien étrange mésaventure qui vous mettra au contact d’un génie, tout droit sorti d’une lampe et votre vie en sera changée à jamais.
Aladin ou la lampe merveilleuse une histoire connue, très connue, mais avez-vous encore en mémoire tous les détails. Etes vous certains qu’on vous a bien raconté la bonne histoire, avec les vraies aventures ? A lire à découvrir, toujours magique, toujours enchanteur !
Une collection formidable pour redécouvrir des contes, des histoires merveilleuses et à la fin du livre, la partie carnet de lecture pour tout savoir sur les origines de ce conte célèbre ; qu’est-ce qu’un conte oriental ? ; le conte du réel à l’imaginaire ; et surtout les djinns, créatures de l’invisible.

 

A découvrir sans tarder.

 

Pour les paresseux ou ceux qui courent tout le temps, le disque de l’histoire  à caler sur votre Ipod, ou en boucle dans l’autoradio de la voiture pour endormir les enfants ou vous changer des embouteillages : on ne sait jamais et si un génie venait à votre secours ? 

 

histoire d'aladin ou la lampe merveilleuse,gallimard jeunesse,folio junior,sandales d'empédocle jeunsse,claire bretin

 

Histoire d'Aladin ou la lampe merveilleuse ; Laurent Stocker ; Editions : Gallimard jeunesse ; Collection : Ecoutez lire ; mars 2011 ; 15,9 €

 

Joseph

Publié dans #Ados, #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Promise débarque cette semaine chez Gallimard Jeunesse

Le 7 avril prochain débarque le nouveau Gallimard Jeunesse Hors Collection : un roman de dystopie dont voici quelques éléments avant sa sortie :
belle découverte et à très vite pour la chronique. 

 

 

 

promise,ally condie,gallimard jeunesse,sandales,claire bretin

 

Leur société décide de tout : qui aimer, où travailler, quand mourir. Il n’était pas du tout prévu que Cassia tombe amoureuse de Ky…

 

« Cassia, 17 ans, vit dans une Société prétendument idéale qui dicte tout : les distractions, le travail, le lieu d’habitation, la nourriture, les vêtements, même la mort est programmée. Mais surtout, les Officiels organisent les mariages selon des critères de compatibilité idéale. Aussi, quand Cassia apprend qu’elle est promise à Xander, son meilleur ami depuis l’enfance, tout semble parfait ! Etrangement, c’est le visage d’un certain Ky qui apparaît sur le fichier numérique consacré à son Promis, avant que l’écran ne s’obscurcisse...
Une erreur, lui dit-on ? Car Ky est issu d’une classe inférieure et n’a pas le droit de se marier. Intriguée, Cassia cherche à mieux connaître ce garçon au passé mystérieux. Ky est un garçon sensible qui lui fait découvrir l’écriture, la création poétique…

Elle en tombe amoureuse et se confie à Xander qui lui apprend qu’il aime une de leurs voisines. Peu à peu, l’image de la Société « parfaite » s’effrite aux yeux du groupe d’adolescents. Le doute s’installe, mille questions viennent les perturber.
La tension monte, les brimades des Officiels se multiplient. Lorsque Ky est envoyé combattre les Ennemis de la Société dans les Provinces Lointaines, Cassia, écoeurée, décide de se rebeller et de le rejoindre… »

 

Joseph

28 mars 2011

La septième fille d'Adèle Kemp

La septième fille d'Adèle Kemp, Julie Johnston, bayard jeunesse, millezime;, claire bretin

 

 

 

 

 

 

 

 COUP de COEUR !

 

 

 

 

La septième fille d'Adèle Kemp

Julie Johnston
Traduit de l’anglais (Canada) Sidonie Van den Dries

Editions Bayard Jeunesse, collection Millezime, 10 février 2011 , 11,9 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce livre, cette histoire sont formidables. Quand on commence certains romans, on sait très vite, qu’on ne va pas les lâcher et que le téléphone va sonner dans le vide, parce qu’on aura absolument pas envie de le poser.
C’est très vite ce qui c’est passé avec la septième fille d’Adèle Kemp. Une écriture souple et nerveuse, des personnages forts, attachants, une histoire particulièrement bien construite qui nous emmène là où elle le veut, quand elle le veut !

 

Cette histoire est celle de Juliette sixième fille (enfin le croit-elle) d’Adèle Kemp, femme forte, courageuse et dévouée à sa famille et à la communauté qui l’entoure. Issue d’une famille nombreuse comme il en est légion encore à l’époque du roman (la seconde guerre mondiale) Juliette nous entraine à la découverte de sa vie de jeune adolescente qui va grandir et découvrir bien des secrets de famille et devoir apprendre à faire avec les dons qu’elle a hérité d’une famille nombreuse, elle la nouvelle septième fille d’une septième fille. Ce parfum, ce soupçon de fantastique et de mystère : Juliette a-t-elle le don ? Est-elle ce que certains appellent une sorcière ?

Formidable roman que celui de cette jeune fille qui du jour au lendemain pour échapper à l’hérédité va prendre une décision lourde de conséquence sur sa vie et celle de sa famille.

Une belle histoire de famille, fortes sont les femmes de cette famille qui affrontent la vie, ses coups durs et ses bonheurs.

 

Un roman sur la famille, l’amour, les femmes, le passage à l’âge adulte. C’est un excellent roman de la collection Millezime une fois de plus.

 

A ne manquer sous aucun prétexte !

 

Jean-Luc

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le roman de Renart en 19 récits

Le roman de Renart en 19 récits ; Michel Laporte ; Illustrations : Frédéric Sochard ; 
Editions Flammarion Jeunesse, 16 mars 2011, 6 €

 

Laissez vous tenter par ces histoires savoureuses, cruelles et drôles,
à s'offrir ou à offrir sans hésiter.

 

Le roman de Renart en 19 récits, flammarion jeunesse, sandales d'empédocle jeunesse, claire bretin

 

Ce nouveau tome de la série « écoutons la voix des conteurs… » débute par une introduction passionnante qui permettra au lecteur, jeune ou moins jeune de découvrir qu’il ne s’agit pas d’un roman, mais d’un recueil de récits en vers. La grande nouveauté est que ces vers ne sont pas écrits en latin, mais bien en langue ordinaire, le roman, d’où le nom ! Comme quoi, même avec un récit qu’on croit bien connaître, il y a toujours des surprises. Donc une petite introduction drôle, érudite sans être pédante et formidable. Comment Renart a-t-il supplanté le terme de goupil ?  Quelles sont les origines…

Puis viennent 19 histoires que vous connaissez peut-être mettant en scène les aventures et mésaventures du Renart mais surtout de ses malheureux contemporain et notamment de son souffre douleur favori : Isengrin le loup. En vrac quelques idées : Où il est dit comment Renart s’empara des jambons d’Isengrin ; Où l’on voit comment Renart mangea les poissons des marchands ; Isengrin tonsuré par Renart ; la pêche aux anguilles…

Des récits savoureux, écrits dans une langue vivante, drôle, attachante. Et pour ceux qui en veulent toujours plus à la fin un petit dossier complémentaire.
Et pour les amoureux de cet indémodable, faites un petit tour sur le site de la Bibliothèque nationale où vous pourrez découvrir des enluminures formidables… ( cliquez sur littérature puis sur Le Roman de Renart et laissez vous emporter). Et sur notre site pour découvrir d'autres versions de l'histoire. 

 

Jean-Luc

Publié dans #Ados, #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Epic

Epic, conor Kostick, bayard, millézime, claire bretin

Epic
Conor Kostick
Traduit de l’anglais (Irlande) Danièle Laruelle
Editions Bayard Jeunesse, collection Millezime, 24 février 2011, 12,9 €

 

 

La première et la quatrième de couverture donnent le ton : des joueurs de jeux en ligne connectés et sur le côté pile leurs avatars du jeu en train d’affronter un dragon rouge.
Lorsqu’ Erick perd une fois de plus la vie de son avatar, il est désespéré. Il va alors décider de se créer un nouveau double virtuel particulier : Cindella, une jeune femme belle et intelligente.

De retour dans son monde, l’inquiétude est vive. La famille craint fort de perdre la ferme qu’elle gère dans ce monde dans lequel la violence est interdite et où les combats ne sont que virtuels, au travers du jeu auquel jouent les hommes et les femmes : Epic !

Cette communauté d’hommes et de femmes est en effet issue des survivants de la Terre détruite par une guerre terrible. Ils ont réussi à atteindre une nouvelle planète sur laquelle ils ont reconstitué une nouvelle société dirigée par un Conseil  des affectations composé de neuf Sages.

Erick et ses amis vont se lancer dans la compétition, celle qui permet d’accéder aux honneurs et à l’université qui permet d’échapper aux difficultés de la vie quotidienne. Leur groupe de joueurs d’Osterfjord composé d’Erick et de ses amis GE, Bjorn, Injeborg et Sigrid va créer la surprise.
A partir de là ils vont se mettre en tête de vaincre le dragon rouge, animal réputé pour être invincible. De ce défi va découler la suite de l’aventure. En alternant les chapitres, dans le monde réel et surtout dans le jeu, Conor Kostick  tisse une toile infernale dans laquelle amateur de fantasy, de jeux vidéos, de science fiction et de belles légendes vont se retrouver avec bonheur.
Les aventures se multiplient, peu à peu, la vérité sur ce monde se dévoile. Les différents acteurs vont également vous donner du fil à retordre et vous entrainer de surprises en surprises.
De la magie, des plans immatériels, des créatures fabuleuses plus vraies que nature, une quête finale ébouriffante, et un jeu pas si superficiel et irréel que cela, tout est fait pour notre plaisir.
La fougue du groupe d’ami va mettre à mal l’assurance des dirigeants, les poussant à leurs derniers retranchements. Les complots se multiplient, les dangers aussi.
Peut-être y a-t-il à un moment ou un autre un surplus de détails qui ralentissent le rythme, mais soyons bon joueur, on prend beaucoup de plaisir à suivre ces jeunes gens dans leurs aventures.

 

Roman d’aventures réelles, virtuelles, Epic est également une histoire d’amitié, d’esprit d’équipe, de groupe soudé capable de se sacrifier pour le bonheur et la vie de l’un des siens.

 

Une aventure palpitante : allez vous oser vous connecter ? Quel double virtuel allez vous choisir pour affronter les dangers et surprises qui vous guettent au fil des pages ? 

 

Jean-Luc

Le mystère des pierres

Le mystère des pierres , anne pouget, casterman, sandales, claire bretin

Le mystère des pierres
Anne Pouget
Editions Casterman, Collection : Feeling, janvier 2011, 10 €


La famille de Tristan appartient aux pauvres petits paysans libres, menacés par les caprices et la convoitise des seigneurs locaux. Baise et Guillemette, travaillent sur leur maigre lopin de terre avec leurs trois filles et deux garçons.
Au changement de seigneur, la menace, et les exigences de plus en plus fortes de ce dernier poussent la famille sur les chemins vers une destination qui va changer leur vie.

Tristan et son frère après avoir sauvé frère Jean en forêt, vont se voir récompensés en obtenant la possibilité d’apprendre à lire et écrire. Privilège fantastique notamment pour Tristan, le plus doué des deux frères, qui va devenir copiste avant de partir en ville et de découvrir le métier de maître verrier.

Ce roman historique est très bien écrit, les personnages bien campés sont attachants et on suit avec grand plaisir leurs aventures. Partez à leur suite, et plongez dans un Moyen-Age inquiet, où l’ignorance a tôt fait d’enflammer les foules, en pleine effervescence politique et artistique, avec la construction des cathédrales, l’aventure des maîtres verriers. Certaines pages fleurent bon les parfums d’Orient, la magie des alchimistes, la fièvre des enlumineurs et la fougue des verriers…

 

Les aventures de Tristan et de sa famille nous permettent de passer un excellent moment de lecture, intelligent et bien écrit. A découvrir sans tarder.

 

Jean-Luc

Publié dans #Ados, #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook