Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 mars 2010

Première tempête

premièretempête.jpg

Claude-K Dubois
Illustrations Catherine Pineur
Editions l'école des loisirs, Collection Pastel, janvier 2010, 10 €

Albert a peur : né au printemps, il va affronter sa première tempête. Et alors que tout s'envole, il va s'accrocher et réussir à rester sur sa branche. Le contraste entre le fond gris, « inquiétant » et les couleurs chaudes des oiseaux est superbe, les illustrations de Catherine Pineur (à découvrir absolument) servent à merveille le texte de Claude K. Dubois. Petit livre au format agréable pour petites mains. Une belle et douce histoire.  Laissez vous charmer par Albert.

 

Louise

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Ourse rouge et ours vert

ourserougeours.jpg

Satoshi Iriyama
Traduction du Japonais : Quentin Le Goff
Editions Tourbillon, février 2010, 9,95 €

 

 

Petit album, petit format pour deux boulles de poils, une fois n'est pas coutume, l'une rouge, l'autre vert !. Deux ours donc, le rouge aime : le rouge, les fraises et le jus de groseille ; le vert : aime le vert, les légumes verts et le jus de melon.

Chacun sa maison, son univers, mais ils vont finir par s'apprivoiser et tout naturellement tomber amoureux et se rendre compte que finalement ils aiment beaucoup la couleur de l'autre. Alors ils se construisent une maison bicolore, et bientôt avoir .... Chut il est trop mignon.

 

Tout doux, tout petit, tout mignon, deux boules de poils que vous allez adorer adopter.

Deux maisons : une rouge, une verte

 

ourserougeoursvert.jpg
A la découverte l'un de l'autre.
ourserougeoursvertII.jpg

 

Source : éditions Tourbillon : http://www.editions-tourbillon.fr/index.php

 

Louise

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Sindbâd de la mer

Sindbâd dela mer.jpg

Sindbâd de la mer - CP Mp3
Lu par Benjamin Jungers de la Comédie Française
Editions Gallimard Jeunesse, 11 février 2010, 20 €

« Le roi Shahiar, trompé par son épouse, passe chaque nuit avec une nouvelle femme qu'il fait assassiner au petit matin. Mais Shéhérazad, la fille du grand vizir promise à ce sort cruel, parvient à rester en vie grâce à un subterfuge : elle raconte des histoires tellement passionnantes que le roi veut à tout prix en connaître la fin... »

 

« Les aventures de Sindbâd appartiennent à un vaste ensemble de contres : Les Mille et Une Nuits. Ces histoires, avant d'être rassemblées par le Français Antoine Galland, ont été racontées des milliers de fois par des conteurs, et leur origine se perd. Les spécialistes u repèrent la trace de contre venus de la Perse, de l'Inde, de la Chine, et même de la Grèce. Le montre du troisième voyage ressemble beaucoup au Cyclope de l'Odyssée  par exemple... »

« Les Mille et Une Nuits, sont dues à Antoine Galland, un jeune homme pauvre né en Picardie en 1646 et devenu sous le règne de Louis XIV l'un des meilleurs connaisseurs des langues « orientales » : le grec, l'hébreu, et l'arabe. Vers la fin de sa vie, il traduisit des manuscrits arabes que lui envoyaient des amis libraires du Caire, en Egypte, et d'Alep, en Syrie... »

Source Gallimard Jeunesse.

 

Le conte est divisé ainsi : un prologue qui présente le héros, dans son contexte, sa ville... Viennent ensuite sept voyages : le premier voyage nous entraine de l'île baleine au royaume des cavales : comment survivre à une île qui est en fait une baleine sans se noyer avant de se retrouver sur une île dont les cavales s'accouplent aux chevaux des mers, pour donner les plus recherchés des chevaux. Un voyage qui assure la fortune du héros.

De voyage en voyage, vous découvrirez ainsi des mondes, des animaux fabuleux. Le deuxième voyage nous entraine à la découverte de l'oiseau rukkh et la vallée des diamants. Le troisième vous permettra de découvrir les singes et le monstre noir, avant de plonger dans la caverne des mourants ; de rencontrer le vieillard satanique et l'île aux singes ; de suivre la rivière aux trésors et enfin de découvrir la mer du bout du monde.

Un héros à la recherche de la quiétude et du bien-être, mais qui chaque fois repart, devient le familier, l'ami des voyageurs qui partent avec lui, s'enrichit de nouveau... La voix de Benjamin Jungers est envoutante, totalement au service de son texte, et nous entraine vers chaque nouveau rivage.

Un CD qui peut être utilisé en format MP3, fort bien fait avec un petit livret (voir les extraits ci-dessus) qui permet de découvrir qui a écrit Sindbâd de la mer ? Quelle sont les raisons du succès de ces histoires, des contes...  Clairement une réussite. Pour tous les amoureux des contes des Mille et Une Nuits et qui ne connaissent pas encore Sindbâd et pour tous les autres pour le plaisir de le retrouver.

Joseph

La dérivante

LaDérivante.jpg

Dale Peck
Traduit de l'anglais (américain) par Madeleine Nasalik
Editions Albin Michel, Collection WIZ, mars 2009, 15 €

 

Les aventures des enfants Oakenfeld commencent avec les Sirènes (Dale Peck, Les Sirènes, le Premier voyage, Wiz, Albin Michel, avril 2007). Leurs aventures ont débuté à cause de la panique de leurs parents newyorkais qui les ont envoyé à l'abri chez leur oncle Farley au Canada, juste après les attentats du 11/09/2001. Ce premier tome de ce qui est annoncé comme une trilogie démarquait à l'époque par son inventivité, son énergie et l'originalité de ses histoires par rapport au reste de la production jeunesse de l'époque.

 

Le deuxième tome, enfin traduit en avril 2009, confirme cette impression d'originalité, avec un second opus plus dense, plus affirmé, réussi comme souvent pour les premiers romans. Dale Peck confirme son talent et son énergie avec un roman divisé en trois parties. '

La première permet de retrouver avec plaisir les trois enfants Oakenfeld : Susan, Charles et Murray). Ils sont en pleine dispute comme si vous les aviez quittés la veille. Mais même si le premier tome s'achevait comme si l'histoire était terminée, vous comprendrez assez vite qu'il en reste des séquelles qui vont très vite se retrouver dans cette nouvelle histoire. Ils vont recevoir un mystérieux cadeau : le livre des cités perdues, remis par Mario une version de leur petit frère.

Leurs vacances commencent donc chez leur oncle Farley de nouveau où ils vont retrouver notamment Président Wilson le perroquet de la demeure et être confrontés à des évènements surnaturels. De nouveau la maison de leur oncle appelée la Dérivante va repartir sur les flots de l'Océan du Temps.

Mais cette fois ci les enfants Charles avec Président Wilson, et Susan avec son oncle vont être séparés.

 

La deuxième partie du roman vous entraînera soit avec Susan au Groenland avec les Vikings soit avec Charles et les Indiens d'Amérique du Nord en pleine conquête anglaise et française.
Ils vont peu à peu se rendre compte que la clef du mystère est l'amulette de Babel.
Vous y découvrirez ce que sont les Revenants, ce qu'est une Digue temporelle, un livre-miroir, et le lien qui les relie aux livres.

Cette partie est passionnante et montre des mondes différents avec le regard des enfants qui ont parfois l'impression de lire un livre d'histoire mais également avec celui des personnages de l'époque à laquelle ils vont être confrontés.

 

La troisième partie plus dense et plus compliquée apportera des réponses aux nombreuses questions et mystères posés précédemment. Elle fera le lien avec le début du tome I et amènera à une réflexion sur l'homme, sa responsabilité face à l'histoire et aux évènements qui bouleversent sa planète. Pour tout dire : bluffante.

Des bonds dans le temps, des allez et retour pour faire le lien entre les différentes histoires.


Un second tome touffu, dense, mêlant merveilleux et réalisme. Du rythme dans les histoires qui s'entremêlent. Vous n'aurez qu'une envie : mener la lecture à son terme pour connaître les réponses, toutes les réponses. Une vraie réflexion également sur les responsabilités des hommes sur cette terre.

Original et intéressant, rythmé et envoûtant, ce tome II clos comme son prédécesseur une partie de l'histoire et des aventures des enfants mais à une différence de taille : il doit y avoir une suite, c'est une obligation !

A suivre donc.

Jean-Luc Clerc

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

15 mars 2010

Mille bulles

 

logo_grand.jpg

 

 

L'école des loisirs vous le savez peut-être a décidé de lancer une collection de bande dessinées : Mille bulles. Pour vous la présenter avant de cliquer sur lire la suite et découvrir les chroniques de quatre des six premiers titres parus, je vous propose d'aller voir sur le site de cette collection où vous pourrez entendre le directeur de cette nouvelle collection : Xavier-Laurent Petit qui vous dira bien mieux que moi, avec tout le talent que ses fans lui connaissent, tout ce que vous voudrez savoir sur ces petits livres.

 

 

http://www.ecoledesmax.com/journal_video/2010/19_mars/19_...

 

Vous pourrez également retrouver la collection et suivre son évolution sur le site : http://www.millebulles.com/pub/index.php

Lire la suite

Publié dans #bandes dessinées, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La maison aux 52 portes

52 portes.jpgE. Brisou Pellen
Pocket Jeunesse, Roman Junior, Mars 2000, 5€

 

Portes qui ne s’ouvrent pas ou qui se ferment dans un claquement sec…Maïlys n’en compte que 51 dans la maison, héritée de l’oncle Albert , où elle s’installe avec ses parents . Pour trouver la 52 ième et résoudre les mystères il faut suivre Maïlys dans la découverte du passé et des fantômes qui l’habitent…Frissons garantis pour le lecteur !

 

Mireille

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Alcatraz contre les infâmes bibliothécaires Tome I

ALCATRAZHH.jpg

Brandon Sanderson
Traduit de l'anglais : 
Editions Mango Jeunesse, Collection Grand Format, 12 mars 2010, 15 €

Alcatraz Smedry est un adolescent particulièrement pénible qui passe de famille d'accueil en famille d'accueil. Encore un ado paumé me direz-vous ? Pas totalement, même si son très mauvais esprit l'empêche de le reconnaître, ses parents lui manquent bien évidemment, et puis il a une fâcheuse tendance à provoquer des catastrophes, à casser des objets, à détruire des pièces entières : dans sa vraie famille, on appelle cela un talent !

Imaginez avant cela que notre monde ne soit pas fini. Je m'explique : vous êtes blasés, vous regrettez le temps lointain où l'on pouvait encore découvrir de nouveaux espaces, des terres inconnues peuplées d'espèces toutes plus merveilleuses les unes que les autres et vous pensez que cette époque bénie est terminée depuis longtemps. Et bien,  vous vous trompez largement : nous ne connaissons que ce qu'ont bien voulu nous en apprendre les Bibliothécaires. Cette secte dangereuse fondée par un certain Biblioden dit le Scribe. Ainsi vous allez découvrir qu'il existe notre monde la Biblie intérieure ou Chutland et les Royaumes libres, peuplés d'Oculateurs, de Crystalliotes...

Mais revenons à Alcatraz, le jour de ses treize ans, il reçoit un cadeau spécial, son héritage (rien de moins) : un sac de sable !

Faites la connaissance de la Famille Smedry, Papy, les cousins Sing et Quentin, Bastille, le chevalier crystalliote chargé de leur protection. Découvrez le complot des infâmes bibliothécaires, les Animés, (sortent de golem de papier), les dinosaures parlants et cultivés, le pouvoir des verres...

Un premier tome enlevé, avec un Alcatraz en maître  de cérémonie qui nous raconte son histoire et ses aventures avec un humour corrosif de sale gosse insolent. Le ton fait parfois penser comme le héros à la mauvaise foi d'un Artémis Fowl  et ses aventures vous surprendront.

Une bonne surprise que la traduction de ce roman à l'humour décalé, aux situations déjantées et surprenantes.

 

Dépaysant et original, vous allez  adorer Alcatraz surtout si cela le contrarie !

 

Vous pouvez retrouver le héros et son univers sur le site http://www.moi-alcatraz.com/

 

Joseph

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

la bestiole

labestiole_couverture.jpg

Sylvie Delom
Illustrations : Judith Gueyfier
Editions Didier Jeunesse, collection la Terre nourrit tout, février 2010, 14 €

 

Cet album enchanteur n'est pas pour les plus petits, ou alors en lecture rapide avec les grands et papa et maman pour apprécier les couleurs, les dessins... Il appartient  à la collection la Terre Nourrit tout, qui entraine cette fois le lecteur dans la légende d'Adam et Eve, l'une de nos plus anciennes histoires sur l'origine du monde, d'un monde fantasmé, merveilleux, sans problèmes presque parfait. Presque ? Oui car vous le savez déjà vous qui êtes plus grand, que la perfection a des limites et que la bestiole va mettre son nez dans cette histoire et mettre fin au paradis perdu. Sylvie Delom, se réapproprie cette histoire avec son jardinier en charge pour son seigneur de ce jardin merveilleux qui se remplit peu à peu de ce que son maître rapporte de voyage. Pourtant contrairement à d'autres récits sur le même thème, on ne se trouve pas aussi triste de les voir quitter le paradis, mais presque soulagé et heureux de les voir accéder à un ailleurs et à la liberté, qui ici comme ailleurs a un prix à payer.

Un jardin d'autant plus fabuleux qu'il est illustré par les couleurs et les dessins somptueux de Judith Gueyfier. Un album à offrir, à s'offrir, à savourer lentement patiemment, à redécouvrir sans cesse : une vraie réussite.

Formidable

Lire la suite

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Tu veux être ma copine ?

tu veuxêtremacopine?.jpg

Tu veux être ma copine ?
Susie Morgenstern
Editions l'école des loisirs, collection Mouche,  mars 2010, 7,5€

 

Hedwige a déménagé : ses parents (on ne qualifiera pas !), on décidé un beau jour de quitter Paris pour aller vivre à la campagne. Et là c'est l'horreur, « c'est insupportable » ! Et quand il faut partir pour l'école : « ...ça ne l'empêche pas d'avoir une meute de sauterelles dans le ventre, des serpents dans le sang, et des grenouilles dans la tête ». Alors après une phase d'observation, elle va en rentrant mettre à jour une liste de vingt questions dont la dernière est : « Tu veux être ma copine ? »...

Ce livre est un petit bijou de tendresse, et de bonheur, qui malgré les thèmes graves qu'il aborde vous laissera le sourire aux lèvres et le cœur léger. Le déménagement, la séparation des copains, de l'univers familier, l'obligation de retrouver ses marques, de garder le sourire face aux parents survoltés et tellement contents de leur nouveau départ qu'ils ne voient pas que leur petite fille est perdue. Mais comme elle le dit elle même  Hedwige : « je suis seule, mais je ne suis pas timide... »

Toute l'énergie, l'entêtement d'une petite fille pour trouver, retrouver, un ou une amie : alors Hortense, Nathalie, Inès ou Pierre ? A signaler les illustrations à l'unisson du texte de Claude K Dubois.

Tout le talent, toute la maîtrise des mots,la magie de la langue de Susie Morgenstern à confier à tous les jeunes lecteurs ou lectrices.

 

Jean-Luc

Mes p'tites histoires

Lagrossedispute.jpg

 

 

Mes p'tites histoires, une collection chez Nathan à partir de quatre ans, pour lire des histoires avec eux et leur faire découvrir,la peur, la joie, la tristesse, l'amitié, les gros mots... et les conséquences de leur faits et gestes. Pour que progressivement ils comprennent le monde dans lequel ils vivent. Une collection aux textes courts, bien écrits et efficaces, illustrée avec talent par des illustrateurs malicieux. A découvrir : Lulu-Grenadine dit des gros mots et la grosse dispute.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Publié dans #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le jour où mon papa a perdu son papa

lejouroùmonpapa.jpg

Yann Coridian
Editions l'école des loisirs, collection Neuf de l'école des loisirs, mars 2010, 8 €

 

Paul est en vacances chez sa mère. Ses parents sont séparés et ce jeune garçon est confronté pour la première fois au deuil, son grand-père paternel Charles est mort. Et l'auteur nous convie à le suivre toute au long de cette journée d'enterrement, avec la famille, les amis de la famille, son pote Nathan... C'est dans une langue vive, contemporaine que s'exprime Paul, ses doutes, ses joies, un mélange de sentiments contrastés et étranges qui à priori n'auraient rien du avoir à faire les uns avec les autres.

Une journée particulière difficile à résumer que je vous invite plutôt à découvrir en suivant Paul et ses questions, sa peine en ce jour si particulier, une journée où le temps s'arrête et où en même temps la vie reprend ses droits malgré tout. A faire découvrir.

 

Jean-Luc

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le baiser de l'ange Tome I

labaiserdel'ange.jpg

Le baiser de l'ange Tome I
Elizabeth Chandler
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Catherine Guillet
Editions Hachette, collection Black Moon, 17 mars 2010, 14 €

 

Le dernier né de la collection BlackMoon s'éloigne des magiciens et autres vampires dont elle a le secret ces derniers mois, pour revenir à une histoire peut-être plus classique. Toujours une touche de fantastique cependant avec cette jeune adolescente qui croit aux anges gardiens et à leur protection et son destin si particulier. L'auteur a choisi de fonctionner par flashback successifs en donnant à chacun de ses héros la presque possibilité de raconter l'histoire. Tout commence par les deux amoureux Ivy et Tristan qui vont voir leur destin basculer brutalement. Puis après le vide, la douleur... retour au début de l'histoire, où l'auteur tricote peu à peu son monde, en remontant aux origines de cette liaison. Les personnages sont plutôt bien construits, attachants notamment Ivy et son petit frère Philipp, Tristan, Gregory, les meilleures amies de l'héroïne et les seconds rôles du roman.

Un premier tome où l'on sent bien que l'auteur met en place son univers en semant le trouble et le doute sur certains de ses acteurs. Une histoire au romantisme abouti, qui devrait plaire aux adolescentes et aux autres puisqu'on ne sombre pas dans la mièvrerie et la facilité. La deuxième partie qui entraine de nouveaux retours en arrière amène le fantastique dans l'histoire et montre un danger, mais lequel ?  C'est un premier tome agréable, dont on suit les aventures avec plaisir mais qui pose de nombreuses questions auxquelles on aimerait bien avoir des réponses : le tome II nous dira si nous avons eu raison d'attendre.

 

Joseph

Les chasseurs de lumière Tome II

LeschasseursdelumièreII.jpg

Tome 2 : La légende sacrée
Magali Herbert
Editions Milan, collection Milan junior aventure, septembre 2009, 6,5 €


C'est avec un grand plaisir que l'on retrouve nos héros : Conception, Grégoire et James, surveillés de prêt par le mystérieux chauffeur, garde du corps Jeeves. Nous voici donc transporté de l'autre côté de l'Atlantique parmi les Sioux Lakota et nos jeunes amis vont vivre des aventures fabuleuses et notamment devoir affronter Eclair du Matin pour prouver qu'ils sont bien les élus, ceux  qui méritent de recevoir les lanternes que les tribus protègent depuis si longtemps. Une plongée dans le monde des Indiens d'Amérique du Nord fascinante et drôle, mêlant traditions ancestrales et modernité. La suite va les entrainer au Mexique toujours à bord du jet privé du père de James que ce dernier a réussi à détourner. Quel  bonheur d'être entrainé dans la jungle mexicaine et de gravir les escalier des pyramides de la cité de Teotihuacan : là encore une plongée drôle (les archéologues, le gardien du site qui fait penser au sergent Garcia en plus borné...)et dense (la découverte d'une partie des secrets du site) dans le monde de l'archéologie pour en apprendre toujours plus sur les lanternes... Le retour dans leurs foyers respectifs ne manque pas de piment non plus. Qu'ont bien pu inventer leurs doubles pendant leur absence ?

Ce second tome tient toutes ses promesses et, j'avoue attendre avec impatience le tome III de la série pour savoir si enfin les Lanternes seront réunies et quel secret elles cachent. Magali Herbert nous tient une fois de plus en haleine et on aime se laisser entrainer à sa suite et celle de ses héros.

La suite la menace des Ombres est annoncé le 18 mars prochain chez Milan : à vos marques !

Lire la suite

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

08 mars 2010

Céleste ma planète

celeste.jpgCéleste ma planète
Timothée de Fombelle. Gallimard jeunesse, coll. Folio Jr.

 

Il vit seul au 140 ième étage, sa mère remplit le frigo en ligne tous les huit jours, il dessine les cartes du monde sur les murs de sa chambre et joue du piano. Quand il tombe amoureux c'est pour de bon... Mais Céleste est malade, elle dépérit au même rythme que la Terre victime de ses industries, de ses pollutions, de la folie des hommes.

C'est Briss, l'ami de toujours qui leur vient en aide. Et quand la planète va mieux, Céleste aussi.

 

Un superbe petit conte merveilleux amusant et poétique dans un monde devenu fou !

 

Mireille

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook